Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter

Derniers Articles

Bouger plus ne vous fera pas maigrir

Suivant >>

Contre toute croyance, non bouger plus ne vous fera pas maigrir. Pourquoi ?

Tout d’abord, parce que pour maigrir un peu, il faudrait se dépenser pendant des heures. Pas compliqué : nos ancêtres devaient se déplaçaient souvent, en particulier pour se nourrir et pour se protéger, alors que la nourriture n’était pas abondante. Le corps est donc devenu très efficace pour stocker l’énergie, sous forme de gras principalement. Imaginez si une heure de zumba deux fois par semaine leur avaient fait perdre du poids, la santé des hommes préhistoriques, qui se déplaçaient tout le temps, aurait été en danger. Pas si facile de perdre des kilos, car on en a besoin pour survivre, bien que maintenant, la nourriture soit abondante. Notre génétique ne s’est pas encore habituée à cette abondance alimentaire, et notre corps fait tout pour garder ses réserves. Il faudrait des heures d’entraînement intense tous les jours pour vraiment perdre du poids.

Ensuite, parce que vous aurez peut être remarqué que lorsqu’on se met à dépenser un peu plus que d’habitude, notre appétit se creuse. Cela n’est pas universel, chez certains sportifs, l’appétit peut à l’inverse diminuer. Mais pour la majorité des gens, c’est plutôt bouger puis manger. Notre corps compense la dépense énergétique en demandant plus à manger. C’est même l’industrie alimentaire qui fait le lien entre sport et alimentation, avec par exemple les boissons énergétiques pour sportifs, qui sont plutôt consommées par monsieur tout le monde et qui font fureur dans les salles de gym. D’ailleurs, ces fameuses boissons pour sportifs sont très énergétique (contiennent beaucoup de calorie). Par conséquent, lorsque l’on fait 1 ou 2 heures de sport, puis que l’on boit l’une de ces boissons, il y a de forte change pour que l’on ait consommé plus de calorie que ce que l’on vient de dépenser.

On a également besoin de se reposer après avoir bougé. Qui n’a pas déjà été fatigué après une heure de natation, avec la seule envie de ne pas trop forcer ? On compense la dépense énergétique avec du repos, là aussi car notre corps est toujours habitué à l’état de restriction alimentaire.

Bon, un autre point important est que c’est l’industrie agroalimentaire qui est particulièrement intéressée par l’activité physique. Coca Cola finance par exemple des chercheurs sur l’activité physique, des programmes de quartier pour inciter les jeunes à faire du sport (notez les couleurs), des conférences internationales sur le sport mais également les évènements sportifs mondiaux. Un peu douteux, puisque on sait que la malbouffe est pointée du doigt dans l’épidémie d’obésité. Autant détourner l’attention ailleurs, tout en se faisant de la pub partout !

Pour ceux chez qui l’activité physique a aidé à perdre du poids, c’est certainement plutôt grâce à un changement de comportement alimentaire, qui accompagne la motivation à aller faire du sport. Certaines salles de sport proposent même des coachings en nutrition. Aviez-vous d’ailleurs pensé que les salles de sport font plus de bénéfices si leurs machines ne sont pas utilisées (besoin de les renouveler moins souvent) ?

Par contre, l’activité physique a beaucoup d’avantages, c’est indéniable. Bouger aide à prévenir les maladies cardiovasculaires, les cancers, le diabète de type II, etc. Bouger fait également du bien au moral, et c’est une première étape vers un mode de vie sain. Le sport est donc très utile pour la santé, mais il ne fait pas perdre de poids.

Finalement, la solution pour perdre du poids ou pour avoir un ventre plat, par exemple, particulièrement si on est à risque de développer des maladies cardiovasculaires, c’est de ne pas se laisser piéger par la malbouffe.

Pour être mis à jour de la publication des futurs articles, n'hésitez pas à vous abonner en cliquant sur l'onglet "s'abonner". Merci !

 
Thématiques
A ne pas manquer