signaler ce commentaire
par claude

@ léon, furtif et philippe, chers st thomas,

je vous reconnais bien là, moqueurs, cartésiens et "je n’y crois que si j’y touche" ! :-p :->

mais, au risque de vous faire avaler de travers le verre que vous sirotez, la méditation, de même que la relaxation guidée, la sophrologie ou l’hypnose ericksonienne, est l’un des outils couramment utilisés dans les centres anti-douleur, dans le cadre d’une prise en charge multi-disciplinaire de la douleur chronique, ce quelque soit sont origine (cancers, diabètes, rhumatismes, fibromyalgies, séquelles d’opérations ou d’accidents...)

effectivement, pour que la méditation soit possible, il faut éviter des vêtements qui "parasitent" les sens.

j’ajouterai que l’exercice est difficile, mais sa pratique permet de mieux maîtriser la douleur, de la ramener à un stade mineur afin de se dégager de l’angoisse permanente qu’elle engendre.

j’en parle en connaissance de cause : c’est mon quotidien... :-)

merci à l’auteur pour son article clair et pédagogique. :-))