signaler ce commentaire
par Estelle Vereeck

Bonjour,

Je réagis, non à votre article tout à fait pertinent, mais à cette phrase du Dr Kerrigan que vous citez :

"La bouche est probablement la place la plus sale du corps humain"

Curieuse expression pour un membre du corps médical. Cela sonne plutôt comme un jugement de valeur que comme un fait médical.

Y-a-t-il dans le corps humain une "place" plus "sale" qu’une autre ? Et si cette place existe, pourquoi la bouche serait-elle plus sale que les intestins ?

D’une manière générale, l’ensemble du tractus digestif, dont la bouche est la porte d’entrée, est colonisé par des milliards de germes ou "microbes", ainsi que par des résidus alimentaires en état plus ou moins avancé de décomposition.

Néanmoins pointer ces "microbes" comme quelque chose de sale serait une erreur car cette flore dite commensale a un rôle important à jouer dans notre santé. Par exemple, certaines bactéries présentes au niveau du tube digestif permettent la synthèse de vitamines.

Les bactéries ne sont pas l’ennemi à éradiquer. Le brossage n’a d’ailleurs pas pour but d’éliminer les bactéries (ce qui est impossible) mais les substrats (résidus alimentaires) qui leur permettent de proliférer.

À ce sujet, il est bon de rappeler qu’un brossage simple ne suffit pas. Il faut impérativement lui adjoindre le passage régulier du fil dentaire qui, en complément du brossage, permet de réduire significativement les problèmes de gencives, ainsi qu’une étude clinique l’a démontré récemment : http://www.holodent.com/article-226...

Cordialement