signaler ce commentaire
par trape

"Matières grasses : à limiter"C’est le concept le plus mal compris par la majorité des patients, car trop nombreux sont ceux qui suppriment tout corps gras ce qui est délétère pour notre santé, y compris pour des problèmes cardio-vasculaires ou d’obésité. Pas facile de lutter contre ce préjugé, pour instaurer la notion de qualité des acides gras. Les plus obsédés par le "gras" ne sont pas les obèses mais les coureurs à pied... L’avis de l’AFSSA de Mars 2010 a augmenté les recommandations en AG "Les produits laitiers : 3 par jour" C’est la norme en France, mais cela ne fait pas l’unanimité au niveau international (pays anglo-saxons), ce qui ne signifie pas qu’il faut les supprimer intégralement comme certains "ostéopathes" le préconisent, hors cadre pathologique particulier.

Un paramètre oublié dans l’approche de la quantification d’un équilibre alimentaire, est la qualité nutritionnelle des aliments dont la majorité sont pollués par notre mode de production. Fort de cela, la notion d’équilibre alimentaire apparait comme un vœux, un peu pieux, ce qui devrait inciter à plus de doutes et de questions que de certitudes sur ce qu’est un équilibre alimentaire.