signaler ce commentaire
par Orthologo

À IP : xxx.xx1.209.169,

Il semble que vous vous emmeliez effectivement les pinceaux... Vous vous adressez à Ragoodagno tout en reprenant des citations d’Orthologo.

Pas de souci, vous souhaitez une nouvelle explication... nous n’avons rien à perdre... merci de nous permettre encore de démontrer ce que nous énoncons depuis des mois. Nous ne sommes pas dupes...

« Quand vous dite "En ce qui concerne les accords de Bologne, qui ont bon dos, le M1 existe bel et bien, c’est le L." , je ne comprends pas. Je croyais que L=licence. Il s’agit donc d’une licence, le M1 ? »

Le M1 = L+ 60 ECTS cf explication Orthologo plus bas. C’est pourtant clair. Ne pas limiter reconnaissance à diplôme, l’UE reconnait les ECTS et certains nombres d’ECTS sont équivalent à un diplôme. Un M1 vous permet de poursuivre un cursus au sein de l’UE directement en intégrant un M2. C’est clair cette fois... ?

« "Le M2 n’a aucun intérêt pour nous puisqu’il n’est pas reconnu dans nos statuts en tant que tel. Le M1 nous permet ENFIN d’être reconnus à Bac + 4", Vous parlez de la reconnaissance pour les salariés, niveau grilles de salaire et pas diplôme ou équivalence ? parce que L= 3 ans comme vous le dites plus haut. Ca me semble contradictoire à première vue, mais peut-être n’ai-je pas bien compris. Ca voudrait dire que les salariés seraient reconnus bac+4 mais que pour l’Europe on n’aurait que bac+3 ? »

Réponse précise au dessus, mais qaund on ne veut pas comprendre... La sagesse et l’intelligence c’est avant tout être capable de reconnaître ses erreurs.

M1 pour l’UE = 240 ECTS point barre donc L (3 ans) + 2 semestres et 1 année = 2 semestres CDFD 4 ans !

Pour la FPH : Bac +2 = Catégorie B Bac + 3 et plus = Catégorie A

« les salariés ayant le CCO actuel, seront-ils considérés comme M1 d’office ? faudra-t-il passer une VAE ou je ne sais quoi pour avoir droit à cette équivalence M1 et à l’augmentation qui ira avec ? Et y aura-t-il des conditions, des restrictions, des changements niveau retraite (lu dans le doc de la fof qui s’interrogeait là dessus) ? Ca reste peu clair pour moi. Je vois que des collègues parlent de l’augmentation, mais... »

La reconnaissance du stock, Force Ouvrière l’a clairement demandée pas la FNO. Pourquoi la FNO le demanderait-elle puisque de toute façon, elle n’a aucune représentativité pour les salariés. (Vous avez encore raté un passage de mon commentaire précédent, mais ce n’est pas grave...).

La VAE oui si vous souhaitez intégrer un cursus en M2 comme cela se fait depuis toujours... Vous n’étiez pas non plus au courant de cela ?

La FOF semble avoir été très mal conseillée par la CGT. Nul n’est parfait.

La CGT parle du droit d’option sauf que les orthophonisites n’ont JAMAIS fait partie des catégories actives, donc nous n’aurons pas de droit d’option ! Nous n’aurions donc rien à gagner à rester en catégorie B.

Les Orthophonistes ont tjs été en catégorie SEDENTAIRE donc avant la réforme des retraites nous pouvions partir à 60 ans sans avoir une carrière complète et poursuivre jusqu’à 65 ans pour avoir une retraite à taux plein ce qui était déjà une obligation pour bcp étant donné que nous commençons à travailler plutôt vers 23 ou 24 ans.

Donc avec la réforme des retraites, on passe de 40 ans de cotisation à 42 ans et une obligation d’aller au moins jusque 62 ans et donc la carrière du fonctionnaire peut mtn se poursuivre jusqu’à 67 ans pour avoir une retraite à taux plein.

Enfin c’est comme tout le monde !

« un CCO = 3 ans faits en 4 années et reconnu bac+2 »,

Comme vous le dites CCO est un niveau professionnalisant et n’a pas grand chose à voir avec un cursus universitaire. Je ne voudrais pas vous embrouiller en vous donnant des informations hypers précises mais si vous en avez besoin, envoyez moi un mail sur le blog.

Je veux bien répondre quand c’est constructif pour les autres lecteurs... mais il ne faut pas pousser.

Si vous voulez d’autres informations précises, laissez moi un commentaire sur le blog et promis je vous répondrai.