signaler ce commentaire
par

@ragoodagno j’ai lu votre post d’explications ci-dessus. J’aurais besoin de qqs éclaircissements svp, si vous voulez bien éclairer ma lanterne.

Quand vous dite "En ce qui concerne les accords de Bologne, qui ont bon dos, le M1 existe bel et bien, c’est le L." , je ne comprends pas. Je croyais que L=licence. Il s’agit donc d’une licence, le M1 ?

Autre chose que j’ai du mal à suivre : quand vous dites "Le M2 n’a aucun intérêt pour nous puisqu’il n’est pas reconnu dans nos statuts en tant que tel. Le M1 nous permet ENFIN d’être reconnus à Bac + 4", Vous parlez de la reconnaissance pour les salariés, niveau grilles de salaire et pas diplôme ou équivalence ? parce que L= 3 ans comme vous le dites plus haut. Ca me semble contradictoire à première vue, mais peut-être n’ai-je pas bien compris. Ca voudrait dire que les salariés seraient reconnus bac+4 mais que pour l’Europe on n’aurait que bac+3 ?

Mais, au fait, les salariés ayant le CCO actuel, seront-ils considérés comme M1 d’office ? faudra-t-il passer une VAE ou je ne sais quoi pour avoir droit à cette équivalence M1 et à l’augmentation qui ira avec ? Et y aura-t-il des conditions, des restrictions, des changements niveau retraite (lu dans le doc de la fof qui s’interrogeait là dessus) ? Ca reste peu clair pour moi. Je vois que des collègues parlent de l’augmentation, mais...

Et aussi : "Le risque que cette fracture se produise serait bien supérieur avec un M2 pour toutes les nouvelles et un pauvre CCO pour les autres n’est-ce pas ?" mais je croyais que le ministre avait dit que le CCO resterait et serait notre diplôme professionnalisant (qu’on ait M1 ou 2, avais-je compris). Evidemment dans le cas du M2, j’avais imaginé qu’on passerait le CCO en 5 ans. Ou est-ce marqué quelque part officiellement qu’un CCO=4 ans ? Je ne sais plus si c’est vous, je ne retrouve pas, mais quelqu’un disait plus haut, un CCO=3 ans faits en 4 années et reconnu bac+2 ! ça me laisse perplexe... pourquoi ne pas dire à ce moment là un CCO=2 ans faits en 4 ans reconnu bac+2 ?

A lire tous ces commentaires, je m’aperçois que ça reste très embrouillé... Mais peut-être est-ce du fait des ministres, aussi, et de leurs propositions qui restent floues et donc interprétables de plusieurs manières... J’ai beau lire et relire les textes officiels, je les trouve peu précis et de fait dangereux.

Si vous ou quelqu’un d’autre peut m’aider à comprendre mieux, ça sera avec plaisir. Merci d’avance.