signaler ce commentaire
par janequin

J’aime beaucoup les descriptions des biologistes quant à l’action de tous ces psychotropes (recapture de la sérotonine,...). Par contre, personne ne s’est jamais intéressé à la biochimie concrète associée à ces produits, que je soupçonne fortement de faire partie de ces substances capables d’augmenter le taux de monoxyde d’azote dans la cellule nerveuse et donc d’y créer des dommages tels que le comportement de la personne évolue négativement. Pourquoi ? Car toutes ces substances sont essentiellement des amines aliphatiques secondaires ou tertiaires, qui sont très facilement oxydées par le métabolisme en monoxyde d’azote, puis en peroxynitrites.

A ce propos, on peut lire avec bénéfice ce document qui montre l’impact fondamental de ces deux composés sur la santé en général :

http://physrev.physiology.org/conte...