signaler ce commentaire
par Orianie

la loi du silence ne dure qu’un temps. Ma soeur handicapée et brulée était dans un centre de rééducation pour ces brulures jeté par celui ci, elle est décédée le 14 fév 2001, happée par un train. Plainte dés le 15 févr 01, alors que ne savait pas encore son décès. mais on venait de découvrir une lettre qui aurait du l’orienté vers un hôpital psy. et qui ne l’a pas fait malgré ses écrits. les médecins lui avait prescrit du ZYPREXA, 2001 - la procédure n’a pas abouti...mais je comprends que ni la justice française n’a abouti, ni la cour européenne des droits de l’homme n’a abouti. A qui profite la situation : le zyprexa lui est libre en 2011 - c’est dix ans de non procédures d’attente à qui profitent ils . le labo, les médecins aussi -Normal que ce labo se foutent des victimes quand on connait l’origine du labo... Honte à la france d’avoir rien fait dans les délais - pour que justice soit faite et stop le zyprexa dés 2001. aujourd’hui on nous bassine avec le médiator que l’on ma prescrit aussi. Le Zyprexa que j’ai dénoncé à la cour européenne des droits de l’homme en 2009 car a ce moment là je trouvait que les prises de poids était dangereuses vu quelle a été brulée dans le dos, sur les bras, jambes et visage gravement elle avait été défigurée et des ses oreilles était carbonisée. la prise de poids sur une peau greffée me paraissaient dangereux, mais le suicide dont le tribunal avait classé ce dossier pour suicide, la procureur était mieux informé que moi à l’époque. Nous avions aussi le choc du deuil, puis une malédiction s’est abbattu sur nous, maladie, vols de courriers casses de voitures, je suppose et pense que j’ai été droguée à mon insue pour me faire perdre la raison - me faire taire - Beaucoup de gens savent, la presse locale et nationale n’a rien dit. la loi du silence à pour moi servie - au zyprexa .ces dix ans coincidence tombe à pic, car le zyprexa n’a pu le monopole.....si la france avait condamné dés 2001, plus personnes n’auraient acheter le zyprexa. LE FRIC POURRI TOUT. Mais alors, n’y a t-il pas un délit d’initié, etc...Car dés le début nous avions la preuve...la justice aussi. l’ancien ministre des affaires étrangéres médecin de surcroit dans ce dossier aurait pu faire la relation est aidé les victimes nada pourquoi . Mr kouchner ?