signaler ce commentaire
par clostra

Bonne question qui devrait passer avant l’industrie pharmaceutique...

La prévention dans ces "pays aux toilettes inexistantes" commence par la construction de toilettes et surtout peut-être par la "culture" des toilettes (car, "aller" dans la nature n’est sans doute pas un calvaire, mais quelque chose de "naturel" je raconterais bien une anecdote qui me fait encore rire d’un cousin d’ami en voyage en France venu en visite chez moi qui s’est "éclipsé" à la sortie de l’immeuble dans un "endroit" - on dit "petit coin" - où donnent une bonne centaine de fenêtres...)

Donc : les toilettes pour préserver la qualité de l’eau sous forme de forages et surveillance de la qualité.

Dans mon enfance, en vacances, nous faisions de la barque sur l’Eure où donnaient tous les cent mètres, je ne dis pas quoi qui nourrissait les poissons...