signaler ce commentaire
par

je ne suis pas soignant.... je dis juste qu’on ne peut faire porter aux soignant la responsabilité de la décrépitude du système hospitalier et para hospitalier... On exige des soignants une implication sans commune mesure avec l’implication de n’importe quelle profession à rémunération égale... en plus de leur faire endosser des responsabilités qui ne devraient pas être les leurs... vous parlez des dégats des neuroleptiques... que savez vous de la vie dans le HP avant les neuroleptiques... vous préconisez le retour de l’anti psychiatrie des années 70 ? et le fiasco énorme qui s’en est suivi en Italie notamment......Vous avancez des cas individuels forcément douloureux..... Mais on ne peut édicter des règles en réaction à des cas personnels... Sinon, comment réagir aux deux infirmières décapitées par un malade il y a quelques années... On met tous les malades sous neuroleptiques puissants.... Si tel avait été le cas, ces deux meurtres n’auraient pas eu lieu.... Alors, on fait quoi..... Il y a des exactions du système qu’il faut tenter de faire cesser.....Mais le système parfait n’existe pas..où alors il coute bcp plus cher... je ne suis pas du côté des soignants, j’ai été quatre ans du côté des inetrnés et, de ce que j’en ai vu.... très peu de soignants ne faisaient aps leur métier avec conscience....J’ai vu par contre des psychiâtres (comme bcp de médecins, d’ailleurs) se prendre pour Dieu le Père