signaler ce commentaire
par La sorcière à la ville

Tout ça c’est du pipo...

C’est toute la pratique médicale qu’il faut évaluer, et de même il faut sérieusement fliquer toute ses assoces Théodules qui s’organisent avec l’argent public (Conseil général, régional) pour nous vendre une prévention bidon... mais rémunératrice, pour les praticiens , pour les labos qui vendent des tests fantaisistes, et pour les radiologues , ceux-là ne les oublions pas.

Mais quand il faut vraiment passer à l’acte, alors là, bonjour l’amateurisme.

Je sors d’une intervention plutôt bénigne, avec des séquelles prévisibles ( douloureuses et invalidantes) parce que non prévenues contrairement au protocole (à la troisième ligne de n’importe quel traité de chirurgie dans cette spécialisation, merci mon ami Google).

Maintenant, si après les 15 séances de rééducations prescrites, le problèmes n’est pas résolu, j’attaque, avec l’aval de mon assurance personnelle... Et oui, il reste encore cette fameuse obligation de moyen...incontournable.

La sécu, elle, n’est pas très regardante sur les pratiques...et ne s’émeut pas de voir la facture s’allonger.