signaler ce commentaire
par Pierre

C’est une bonne entrée en matière, mais où est le plat de résistance ? Des exemples ?

On pourrait parler de la diabolisation à tord des graisses animales et des produits d’origine animale en général, des graisses saturées naturelles non transformées, qui sont au contraire immensément bénéfiques. Alors que les vrais coupables des maladies cardio-vasculaires seraient les glucides raffinés sous toutes leurs formes, les huiles végétales trop riches en oméga-6, etc.

http://www.westonaprice.org/