signaler ce commentaire
par

La thérapie par les bactériophages est à nouveau considérée comme une alternative face à la multirésistance des bactéries aux antibiotiques. Dans les années 1920, les phages étaient utilisés pour traiter diverses maladies infectieuses (choléra, fièvre typhoïde). L’arrivée des antibiotiques vers 1940 a entraîné le désintérêt pour cette thérapie dans les pays occidentaux. Malgré tout, dans certains pays de l’Europe de l’Est la phagothérapie a continué à être pratiquée et l’est encore aujourd’hui (ainsi que dans le secteur vétérinaire) mais il serait nécessaire d’éclaircir les problèmes liés à la conversion lysogénique, la variabilité génétique et l’immunogénicité des phages. On sait aussi que la résistance bactérienne envers les phages peut se développer comme pour les antibiotiques. Je dois dire que je préfèrerai ne pas avoir besoin d’asticots, fussent-ils en pommade ou liquéfiés !!! (rire)