signaler ce commentaire
par luc dussart

Que des médecins généralistes cotisent pour faire paraître une publicité pour contrer le discours d’urologues intéressés par des interventions de spécialistes est révélateur des dérives actuelles de la médecine.

Voir par exemple cette publicité dans le journal Le Monde, à l’initiative de l’URML (Union Régionale des Médecins Libéraux) de la Réunion :

http://www.urml-reunion.net/ddi/LeM...

On y lit :

« L’efficacité du dépistage systématique du cancer de la prostate n’est pas à ce jour prouvée. Ce type de dépistage présente actuellement plus d’inconvénients que d’avantages pour le patient en raison de ses nombreux effets négatifs, et sans qu’un bénéfice réel en terme de nombre de décès ait été démontré, même en cas de cancer. »

Evidemment si ceci était inexact, ces médecins auraient été poursuivis. La réalité est que le cancer de la prostate est une maladie dont il n’est pas prouvé qu’il soit judicieux de faire le diagnostic. Je sais, cela semble incroyable, mais les hommes âgés gagneraient – en termes de qualité et de durée de vie - à ne pas s’en préoccuper !

Une thèse de médecine vient d’être présentée sur cette question, qui heurte le sens commun. Si ça vous intéresse : Dépistage du cancer de la prostate par dosage des psa

http://www.esculape.com/cqfd/THESE_...

Les pages 90 à 93 en particulier expliquent pourquoi il y a cette ‘mode’ du traitement de la prostate. Plus de médecine ne veut pas dire plus de durée de vie : il va falloir se faire à cette idée incongrue…

Ceci dit on peut comprends que des laboratoires soient intéressés pour vendre des médicaments pour cette maladie inventée (’disease mongering’) comme la ménopause, la calvitie les ‘dysfonctions érectiles’ et autres manques de libido chez les dames. Ça fait marcher le business, mais il n’est pas sûr que notre santé gagne à avaler cette nouvelle pilule.

A trop vouloir traiter la santé comme une marchandise, il va falloir devenir des clients exigeants, difficiles ! Attendons de voir si cette molécule dont leurs inventeurs sont déjà en train d’en faire le marketing présente plus d’avantages que d’inconvénients. Ca ne vous rappelle pas quelques flops ?