signaler ce commentaire
par jejthedentist

je suis dentiste : je donne à mon patient les informations suivantes sur mes prestations : origine de la prothèse (nom du laboratoire & pays), types de matériau utilisés et leurs normes ; le prix et leur remboursement par la sécurité sociale.

concernant le prix d’achat de la prothèse, je n’aurai aucune honte à le faire car mes prothèses sont françaises (donc plus chères que si fabriquées en chine ou dans le Maghreb) et mes honoraires honnêtes par rapport aux moyennes nationales ou à mes voisins. Mais pourquoi nous dentiste devrions être les seuls (car c’est le cas) à donner le prix de ce que nous concevons.

- Zara ou kiabi vous mettent-ils le prix auquel ils ont acheté votre T shirt (et je vous assure que les dentistes rougiront moins ce jour là). A quand demander au médecin combien il facture son abaisse langue ou l’aiguille de l’infirmière ! - il n’y a pas de revente de prothèse : c’est un travail de conception entre le travail du dentiste et du prothésiste. c’est du sur mesure et pas du commandé sur internet.J’ai entre 1h30 à 3h00 de travail pour faire mes couronnes correctement.

L’industrie, le textile, les grandes surfaces sont les premiers à appliquer des coefficients multiplicateurs de folie alors qu’ils ont juste à déballer des produits d’un carton.

Ou alors faisons comme les plombiers ou les carrossiers et mettons le prix de vente de la prothèse (ce que nous la vendons au patient) et non son prix d’achat, prix qui en réalité ne correspondent pas vraiment : quel progrès...

en conséquence, il est hors de question que je mette sur mes devis mon prix d’achat des prothèse tant que tout le monde ne fera pas pareil...