signaler ce commentaire
par Melanie

Loin de défendre les professions médicales libérales, dont certaines - dentistes et spécialistes - ont toujours eu les moyens d’obtenir gain de cause, je suis d’accord à 100% - ce qui malheureusement n’est plus jamais le taux de remboursement des médicaments-, avec les craintes d’une flambée des prix des soins et à un déplafonnement par non encadrement des tarifs des médicaments si le secteur de la santé est laissé au seules mains de la "libre concurrence" du marché :

Toutes les études ont montré qu’à chaque libéralisation des tarifs, c’est vers un dumping de la qualité qu’on se dirigeait : Comment faire plus de marges avec du matos bas de gamme ???

Outre être intéressés au développement de leur clientèle et de leur chiffre d’affaires, bon nombre de professionnels de santé - car tous ne sont pas à mettre dans le même panier - sont garant de qualité de soin et d’éthique.

Méfions nous comme de la peste de la Commission européenne , bras armé de l’organisation Mondiale du Commerce, qui prône encore et toujours plus de déréglementation et de libéralisation sauvage : Le consommateur n’a rien à y gagner ... !!!!