signaler ce commentaire
par ottomatic

Il serait tant que la france prenne en compte la réalité :
- malgré une lutte depuis des dizaines d’années, ça ne mène a rien
- les consommateurs rapportent de l’argent à des entités plus ou moins mafieuse
- qualité du produits très diverse qui pose des questions de santé publique (hum fumer du cirage c’est bon pour les poumons de la jeunesse)

On peut donc couper "l’herbe sous le pied" des trafiquants, garantir une qualité de produit par l’autoproduction tout en rapportant des taxes à l’état...