signaler ce commentaire
par Etoiledelanuit

Vous n’avez pas vraiment l’air d’avoir qqch de consistant à proposer sur les vaccins anti-HPV sujet initial de cet article bien qu’il aborde aussi la triste affaire du vaccin HB dont on n’a pas retenu la leçon...

Vous savez, même si vous vous fichez des faits de la vie, je vais quand même vous raconter cette anecdote qui mérite bien plus que ce simple statut en ce qu’elle a de TRES TRES révélateur de notre situation actuelle :

En février dernier je dînais avec une amie qui est doctorante en fac de médecine et, alors que l’on a été pourchassées jusque dans le ciné avec la publi-propagande en faveur du vaccin antiHPV, celle-ci en vient à m’expliquer que, justement, un grand ponte de la cancéro est venu vanter à tous crins ce vaccin dans l’auditoire... C’est là que mon amie m’explique qu’elle a alors demandé à ce professeur quels étaient les effets secondaires du dit vaccin. Et je vous donne sa réponse en milles : il a osé répondre "AUCUN" puis le baratin habituel "mais le vaccin continue de faire l’objet d’une surveillance post commercialisation attentive etc etc"

Ce grand ponte est un nul puisque même à cet instant t où il a osé répondre aucun, la notice du dit produit, bien que fort incomplète est loin, très loin de soutenir qu’il n’y a aucun effet secondaire (c’est donc bien l’idéologie, la croyance et le dogme que le professeur tente d’imposer grâce à l’argument d’autorité que vous soyez d’accord ou pas, les faits sont les faits tout de même)

Le lendemain même de ce jour-là, ma mère revient de la pharmacie homéopathique et m’interpelle "devine ce que j’ai entendu à la pharma ?" Et là elle me raconte que la jeune fille devant elle dans la file expliquait à la pharmacienne que 2 de ses amies étaient décédées peu après ce vaccin Gardasil.

Qu’est-ce que cette anecdote tout à fait véridique illustre une fois de plus ? Le fossé entre les certitudes académiques et la dure réalité des faits. Comment s’étonner avec un tel grand écart que les médecins ne sachent ni diagnostiquer les effets secondaires des vaccins ni les rapporter et que donc le rapport bénéfices/risques est tout a fait biaisé ? De plus en plus de patients constatent que le système de "santé" est en fait bien plus un système de maladie qui détraque et affaiblit bien plus qu’il ne soulage et guérit... Voilà bien pourquoi. Parce qu’on a décidé abusivement que les idéologies devaient primer sur les faits et cela se vérifie dans toute une panoplie de domaines.

Evidemment dès que j’ai appris ces décès occultés en Belgique suite à ce vaccin, j’ai immédiatement prévenu mon ami doctorante afin qu’elle soit consciente qu’on lui avait servi un vrai baratin et en espérant vraiment qu’elle n’aura pas été endoctrinée par ces fadaises sur les vaccins avec un cortège de victimes potentielles si on s’y fie.

Certains diront que c’est l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours. Il n’empêche que ces décès surviennent à un moment où plusieurs décès sont déjà survenus aux USA ainsi qu’en Allemagne et en Autriche.

Quelques jours à peine après cela, je tombe sur le témoignage de Mariane, jeune française de 18 ans qui raconte qu’elle avait déjà perdu une amie suite au vaccin HB et qu’elle a vu mourir une autre de ses amies suite au Gardasil sous ses yeux.... ça commence à faire un peu trop voyez vous et le décès de l’amie de Mariane EN FRANCE n’a pas non plus, comme les décès en Belgique été rapportés dans la presse, preuve que des décès occultés de ce type doivent être bien plus nombreux que les seuls chiffres officiels.

Voici l’intégralité de ce que Mariane a dit sur le sujet :

"Une autre amie a cru au vaccin gardasil (pourtant je lavais prevnu de ne pa le faire) J’ai du aller la voir pendant 2 semaine a lhopital, 1h apres ke le vaccin est été effectué (je l’avais accompagné), elle est tomber dans les pommes, elle etait pâle, elle tremblais, et il a fallu aller aux urgences.

....j’ai acompagné cette amie faire le vaccin du gardasil, c’etait pendant les vacances, on s’eclatait comme des folles et elle ma anoncé qu’elle voulait le faire, je l’ai prevneu mais j’ai respecté son choix bien que je ne sois pa en accord avec elle. Elle a insité pour ke je l’accompagne j’y suis donc allée. Elle la fait, noussomme sortie du cabinet et somme allées en ville, 1h apres je la racompagne chez elle, sur le chemin elle commence a devenir tres pale et me dit kel ne se sens pa bien du tout, elle commencais a trembler comme une feuille, elle etait gelé kan je lui est pris la main, elle me disais kel ne se sentais pa bien, puis elle est tomber dans les pommes. J’ai du apeler les urgences, j’ai passée la nuit dans le couloir a attendre ce que me dirais les medecins.

Rien ne s’arrangeait, tous les jours pendant 2 semaine j’ai du aller la voir, elle etait dans un etat vraiment horrible, ele pleurait, me disait kel avait mal partout et surtout au bas de ventre, elle se sentais "gonflé". J’ai essayé de la rasuré mais rien a faire. Et le jour ou l’inevitable est arriver, j’etais a son chevet je lui lisais les repliques de la piece de theatre que nous devions jouer a la fin de l’année pour un spectacle. A un moment, j’ai entendu un bip tres long sur les apareils, j’ai levé les yeux, ses yeux etait dirigé vers moi, seulement elle ne pouvaisplus me voir, car elle est morte.

jpeu vous dire kil y a eu une eprsone morte dese vaccin en france. Seulement les medecin ont decidé de ne pas en parler pour ne pas affoler les gens, je les est entendu me dire ce smots de leur propre bouche lorsque je les regardais debrancher les apareils. "

source : http://www.alterinfo.net/Les-effets...

Quelque soit le pays donc ou presque les médecins veulent ne pas affoler le bon peuple mais par cette attitude timorée, il morfle bien le "bon peuple" et accessoirement la sécu qu’il finance à la sueur de son front aussi.

En Autriche, un seul décès officiel suffit pour que la ministre de la santé , pleine de bon sens, décide que ce vaccin ne sera plus ni recommandé ni remboursé. C’est bien le minimum !!!

Qu’est-ce qu’on a donc comme situation en résumé ? DECES PENDANT LES ESSAIS CLINIQUES, DECES EN POST COMMERCIALISATION AUX USA, EN ALLEMAGNE, EN AUTRICHE PUIS AUSSI EN FRANCE ET EN BELGIQUE AU MOINS mais non "officiellement rapportés" Trop c’est trop c’est tout et si vous vous braquez sur vos seules études "officielles" vous manquez forcémment les éléments pour appliquer le principe de précaution et vous faites trinquer la population. C’est évident ! Parce que, autant la rappeler, qu’a dit sainte OMS sur la sécurité de ce vaccin ? Qu’il était sûr alors qu’il provoquait des syncopes (incompatible et incohérent donc) et qu’il suffisait de donner à boire et de garder les jeunes femmes quelques minutes au cabinet pour éviter ça. En réalité il faut dire que pour les amis de sainte OMS, à savoir Big Pharma, mieux vaut que les malaises et syncopes se dériulent derrière les murs feutrés des cabinets médicaux plutôt que dans la rue, à la vue des passant qui pourraient fort bien entendre les jeunes femmes murmurer avant de s’évanouir "j’ai...vaccin gardasil" Je rappelle que les journalistes B. Deveaud et B Leminnicier ont conclu, au terme d’une enquête rigoureuse que l’OMS n’était plus que "le bateau ivre de la santé publique, naviguant sans maitre à bord ni objectifs clairs sur un océan de corruption et d’inefficacité" et qu’une récente étude de scientifiques baltes a pointé du doigt l’OMS pour ses recommandations basées sur pas grand chose de sérieux et consistant...

Qu’a dit l’EMEA, l’agence européenne du médicament après les décès en Allemagne et en Autriche ? Elle a conclu come ça, dans le vent, sur base de RIEN du tout, d’aucune enquête digne de ce nom que ces décès n’étaient pas liés au Gardasil. Peut-on réellement gober pareille annerie EN SACHANT QUE CETTE MÊME AGENCE EMEA A TROMPE TOUT LE MONDE ET DE FACON TOUT A FAIT OFFICIELLE QUAND LE VACCIN HEXAVALENT HEXAVAC A ETE RETIRE DU MARCHE ? Remémorons-nous, c’est important, LA PREUVE PAR A + B QUE CETTE AGENCE N’EST AUCUNEMENT FIABLE : Le vaccin Hexavac d’Aventis Pasteur était un vaccin hexavalent pour nourrissons incluant les valences tétanos, diphtérie, polio, coqueluche acellulaire, Hib ET valence hépatite B. Comme l’ont constaté différentes médecins légistes dans différents pays du monde dont en Allemagne, ce type de vaccin était associé à une augmentation plus qu’inquiétante du nombre de décès de nourrissons par oedème cérébral... Comme l’a bien rappelé le Dr Hartmann, un ancien collaborateur de l’institut allemand Paul Erlich, l’institut s’apprêtait à boucler une enquête sur ces décès soudains mais, pour lui couper l’herbe sous le pied, l’EMEA a sorti un communiqué officiel EN MENTANT TOUT A FAIT UNE FOIS ENCORE POUR NE "PAS AFFOLER LE PUBLIC" SANS DOUTE en donnant comme fausse raison au retrait du vaccin Hexavac une soit disant baisse d’immunogénicité de la valence HB (en mots + simples, l’EMEA a prétendu que si l’hexavac était retiré c’était parce que ce vaccin n’entrainait pas assez d’anticorps protecteurs contre l’hépatite) et chose incohérente pourtant venant d’une telle agence super ultravaccinaliste, elle a dit qu’il ne fallait pas revacciner avec du vaccin HB. Ce faisant l’image de marque du fabricant est préservée et cela, l’EMEA le sait très très bien. Il vaut mieux que les gens croient que le vaccin a été un peu moins "utile" que un peu plus dangereux c’est clair.

Alors soyons logiques parce que des vies et des santés en dépendent : qui ment une fois peut mentir une seconde fois et même plus. Les vaccins ont un statut qu’ils ne méritent pas et qui n’est pas rationnel. Des vies sont sacrifiées et des gens foutus à qui ont ne rend même pas justice tout ça pour préserver ce statut privilégié, ce mythe des "vaccins sauveurs". Force est de constater même si ça doit faire mal que ce qui est officiellement recomandé est loin d’être pour autant simplement recommandable...

Si vous vous braquez sur des études officielles uniquement alors que le problème des conflit d’intérêt relève lui de l’évidence avant de relever de la science, vous manquer les éléments capitaux et vous perdez les gens et leur santé dans des détails qui ne leur seront en rien bénéfique. Les détails peuvent être importants je ne dis pas mais PAS s’ils sont là pour constituer un rideau de fumée qui fait oublier la vraie valeur (voisine de zéro) des avis d’agences officielles, complices de toujours des fabricants juges et partie.

Cordialement