signaler ce commentaire
par matelot

bonjour, j’ai fait une embolie pulmonaire en décembre 2007. Je suis en plus parkinsonien et je prenais pas mal de médicaments : trivastal, sinemet 100, sinemet LP 25/100, requip, modopar. En juillet 2007 je suis tombé avec 1 tension à 7, heureusement je ne me suis rien cassé. Mon médecin traitant étant absent, j’en ai fait part à mon neurologue par téléphone qui m’a conseillé d’aller voir mon cardiologue. Ce dernier m’a fait pas mal d’examens et n’a rien trouvé sinon étonné de constaté l’importance du traitement face à ma maladie. Depuis ce jour je me suis senti assez fatigué, je m’ésoufflais en marchant. En novembre le 19 exactement j’en ai fait part à mon médecin traitant en lui disant que j’étais opressé, essoufflé je n’arrivais pas à bien lui expliqué, il m’a dit "ce n’est pas significatif" et je lui ai demandé de faire une radio pulmonaire qui n’a rien décelé. Il m’a fait faire une analyse de sang et là : D-Dimères 5303 ng/ml la normale (0-(500). Je suis rentré à l’hopital le lendemain un samedi pour faire une scintigraphie, ils m’ont gardé en urgence, je suis resté 10jours, j’avais fait une phlébite de la jambe droite sans m’en rendre compte car je n’ai jamais eu mal, seulement en dernier j’étais très essouflé, je ne pouvais plus avancer. J’ai eu très peur car on m’a dit qu’il ne fallait pas attendre un jour de plus. Je me souviens avoir fait une embolie pulmonaire en 1986 après un accident, un alitement mais j’avais le mollet droit très gros, dur et qui me faisait très mal pour vous dire que cà était très différent. Je vous rassure je vais beaucoup mieux depuis que j’ai dimmunué tous ces médicaments L-Dopa pour le parkinson.