signaler ce commentaire
par Néwick

Vous m’accusez de nier des faits qui vous ont l’air évident, ce à quoi je réponds qu’il ne me paraissent en rien évident, et vous me traiter de croyant parce que je mets en doute votre raisonnement ? Un comble !

Si vous lisez dans le lien que vous m’avez mis, le Pr Pilette ne va pas aussi loin que vous : "Force nous est de constater notre ignorance de l’impact que peut avoir sur un nourrisson, un enfant ou un adulte, une injection de vaccin contenant de l’aluminium". Autrement dit, on ne sait rien ! A vous de choisir si vous prenez un risque dont on ne sait rien ou si vous prenez un risque d’attraper une maladie potentiellement grave et contagieuse...

Concernant les ARN doubles brin, il suffit d’avoir le virus de la grippe, ça fait au moins les mêmes effets, puisque ce sont les siens, et en plus on est sûr qu’ils vont dans nos cellules... Quitte à les avoir, autant que ce soit avec le vaccin.

Les cas d’Alzheimer sont en hausse, mais sont-ils vraiment corrélés avec la hausse de vaccination ? Il y a tellement d’autres facteurs ! D’autre part, on a plus de cas en campagne qu’en ville : j’en déduis, selon votre logique, qu’on vaccine plus en campagne qu’en ville... no comment. (on recherche plutôt du coté des engrais/pesticides) D’autre part, avant, on prenait souvent Alzheimer pour de la sénescence et elle n’était pas diagnostiquée.

Et puis, au sujet du vaccin contre la grippe, je vous signale cette étude : Ahmed AH, Nicholson KG, Nguyen-Van-Tam JS. Reduction in mortality associated with influenza vaccine during 1989-90 epidemic. Lancet 1995 ; 346 : 591-595 Faites une petite recherche "influenza vaccine" sur ScienceDirect, y’a plein de choses intéressantes...

Enfin, si les conclusions de la CPAM de Nantes sont valables, pouvez-vous me dire pourquoi alors la Caisse d’Assurance Maladie recommande le vaccin anti-grippe depuis tout ce temps ? Vu les sommes en jeu, je ne comprends pas qu’on ait pas tout arrêté.