signaler ce commentaire
par Etoiledelanuit

Non, désolé, mais vous n’avez rien démontré. Vous imputez aux vaccins à peu près tout (de la thyroïdite au cancer en passant par le diabète type I).

Ecoutez, le fait est que les vaccins peuvent engendrer une flopée d’affections très diverses et parfois très graves, le plus souvent très invalidantes. Le problème avec des gens qui tiennent votre discours c’est qu’au simple prétexte qu’il peut exister d’autres causes possibles pour ces maladies, on décide comme ça arbitrairement d’exclure les vaccins pour préserver leur fausse image de "sauveurs" !

Oui les vaccins peuvent causer des thyroïdites, des cancers, des diabètes de type 1 et bien d’autres maux encore, ce qui ne surprend guère quand on sait différentes éléments comme les interactions fortes entre système immunitaire et systèmes nerveux et endocrinien, l’âge de maturité du SN, du SI etc etc), la composition exacte des vaccins etc etc Seulement quand on a décidé d’être aveugle, l’évidence cesse d’avoir cours ! C’est d’autant plus désastreux que les gens ne creusent cette affaire que lorsqu’eux mêmes ou leurs proches (voire leurs patients car il y a encore des médecins soucieux de la vérité des faits !)sont victimes de ces produits inutiles.... On oublie de s’intéresser à ce sujet avant l’injection fatidique, celle qui fera "déborder le vase" parce qu’on fait confiance à Dr Untel ou Pr Machin sans bien se douter qu’on risque le désastre ni que Pr Machin ou Dr Untel aura vite fait de s’éclipser quand la résultante de leurs bons "conseils" aura tourné au cauchemard !

Vous rajoutez là-dessus une théorie du complot de l’AFSSA et de l’EMEA, et le tour est joué.

Ecoutez, il n’y a pas de complot qui tienne mais il y a des faits que vous ne parviendrez pas à balayer comme ça d’un revers de la main en disant qu’avec ça "le tour est joué". Des gens qui ne se connaissent pas entre eux ont attestés que le vaccin HB causait des décès par oedème cérébral et pour n’importe quel produit pharma thérapeutique il aurait déjà été retiré avec ce type de constat de différente pays du monde. C’est bien la preuve que le piédestalle sur lequel les vaccins ont été mis fait clairement obstacle à la rigueur scientifique la plus élémentaire ! Les faits dont je parle au sujet de l’EMEA ont été prouvés. Ok c’est qqch de dégueulasse et d’écoeurant je vous le concède mais ce n’est pas parce que "ça fait froid aux yeux" qu’il faut les fermer. Inutile de se rassurer ainsi sur le fonctionnement vicié de telles institutions. Il est logique qu’avec ce type de mensonge sur les vraies raisons du retrait de l’Hexavac on ne puisse plus avoir confiance dans cette agence quand elle prétexte encore une fois qu’il n’y a pas de lien entre un vaccin et des effets mortels !

Vous citez quelques médecins mais quid de tous ceux qui ont fait des études cliniques préalables, de ceux travaillant pour les industries pharmaceutiques, de ceux qui administrent et surveillent ? Arrêtez de penser que se sont tous des tueurs assoiffés d’argent !

Il n’y a pas selon moi de conspirationnisme qui tienne au sens où il n’y a pas de volonté de tuer et de nuire. La volonté dominatrice qui fait hélas bien du dégât est celle du profit à tout prix et cela quelque en soit le prix. Le profit avant la vie, la santé et les rêves et projets des gens.Oui parfaitement. Ceux qui travaillent pour l’industrie ne vont pas, c’est humain, scier la branche sur laquelle ils sont assis et "cracher dans la soupe". L’industrie paie 20 000 euros par médecin et par an pour son "information" ne l’oubliez pas, ils sont véritablement harcelés par big pharma, certains continuent de jouir de bien gros cadeaux et puis surtout il y a la censure interne. Les médecins savent bien les reproches de vierges effarouchés qu’ils risquent de leurs pairs vaccinalistes bien dociles par esprit grégaire bien plus que par pure réflexion personnelle. Après avoir étudié des années, peu sont prêt à risquer la radiation ou la suspension pour le bien de leurs patients. L’ordre fait des exemples pour marquer les esprits en radiant quelques francs tireurs...

Alors c’est différents types d’attitudes qui se mettent en place, dans la pratique : certains médecins appliquent la pitoyable politique du "faits ce que je dis, pas ce que je fais" (je rappelle à cet égard que selon une enquête parue dès 1993 dans la revue Pediatrics, 87% des médecins interrogés répondent que le vaccin est inutile à leurs yeux contre seulement 13% de oui ce qui d’office vu ce type de pourcentage signe que certains qui jugent ce vaccin inutile doivent cependant allègrement le recommander à leur patientèle naïve)d’autres plus logiques déconseillent les vaccins à leurs patients sans trop se risquer à parler plus haut et plus publiquement. Et pour ceux qui osent parler, c’est le retour de baton illico.

Pendant ce temps, grâce à internet que les médecins frustrés et en mal d’arguments de fond tentent de diaboliser alors que ce n’est qu’un cadre d’information et pas une information en soi, la population est de + en + consciente des dangers vaccinaux et réclame une information plus honnête et plus indépendante. Pendant ce temps aussi les groupes de victimes s’organisent et agissent dans le bien du plus grand nombre pour lui éviter d’aller au casse-pipe le coeur léger pour lui éviter une avanlanche de désespoir même parfois in extremis alors que le poison vaccinal repose encore dans le frigo. Il est très très clair que la vaccinomanie et même les vaccins sont une pratique condamnée, la seule question c’est de savoir quand cela s’arrêtera aussi surement que s’est arrêtée la manie des saignées. Le plus vite sera le mieux !

Quant à vos "témoignages de victimes", ils ne valent rien. Pas parce que leurs maux ne valent rien, mais parce que chaque cas est unique et que pour avoir une relation démontrée de cause à effet, il faut comparer la population vaccinée à la population non vaccinée.

Des études de ce type existent mon bon monsieur comme dans les cas d’autisme, d’asthme, d’allergies etc etc ou on démontre que les vaccinés ont bien plus de risque que les non vaccinés mais l’industrie qui a bien compris que l’arrêt de mort de ses vaccins-poisons résidait dans une comparaison digne de ce nom (cad pendant longtemps et sur de grands groupes de gens)fait tout son possible pour qu’il n’y ait plus de groupes suffisamment homogènes dans le monde avec zéro vaccins (or les personnes de + en + rares dans le Tiers monde à n’avoir encore reçu aucun vaccin ne sont pas comparables sans biais avec les populations vaccinées d’Occident puisque la dénutrition des premiers influe sur leur capacité immunitaire naturelle de résistance aux infections) A ce niveau clairement c’est exactement la stratégie anticomparative de Monsanto (qui fait son possible pour éviter l’étiquettage comme aux USA et donc les OGM essaiement même dans les champs bio qui ne sont plus bio à 100%). Or il est superbement évident que si on comparait sur le très long terme des 3 groupes suffisamment larges de gens (un groupe avec zéro vaccin donc absolument aucun, jamais, un groupe de gens ayant reçu quelques vaccins et le dernier des gens ayant suivi docilement tout le calendrier vaccinal officiel cad des gens survaccinés de façon certaine), on verrait à quelle point la bonne santé des uns fait écho à la pitoyable santé des autres statistiquement parlant. Qu’a -t-on donc bien pu trouver comme Xième prétexte pour éviter cette comparaison jugée anticommerciale par Big Pharma ? On a osé prétendre que ce n’était "pas éthique" que des gens soient privés de vaccins ! Donc une fois encore on ne veut pas d’une saine objectivité qui aurait dû, rappelons le, présider initialement à toute mise sur le marché du moindre vaccin même du premier !! On veut rester dans sa petite croyance et dans ses a-priori ? Ok mais qu’on ne se dise pas "scientifique" alors.

Un médecin n’est as scientifique par définition, il doit l’être avant tout dans ses actes. Parce que les médecins qualifiés de "charlatans" ne sont pas toujours ceux qu’on croit !!

Que voit-on ? les effets indésirables qui sont soit bénins et fréquents, ou graves et rares. Il est déjà arrivé qu’un médicament ou vaccin engendre des effets graves, et dans ce cas, il a été retiré

Doit-on rire :-)) ou pleurer :/-) devant de tels propos aussi peu réalistes ???

Non il n’y a pas soit l’un soit l’autre, vous vous trompez parce que vous voulez rester consciemment ou non dans votre croyance. Je vous l’ai dit le vaccin HB est le produit qui est le plus grand pourvoyeur d’effets secondaires de la pharmacovigilance et pas des effets anodins (sans quoi on ne prend pas la peine de les rapporter généralement)ce qui témoigne déjà d’un grave problème de logique : des individus sains ont eu droit à un tel produit aussi iatrogène ! Et quid quand un parent qui avait perdu sa jeune fille d’une sep foudroyante envoya une lettre de réclamations à Kouchner ? Aucune réponse comme d’hab mais....la visite des RG qui interrogeait les parents endeuillés pour savoir s’ils faisaient partie d’une secte ! Une copie de cette lettre de demande d’enquête aux RG existe dans le livre de Lucienne Foucras, "Le dossier noir du vaccin contre l’hépatite B". Rien d’inventé donc, simplement l’inévitable (mais très triste) évidence que les vaccins font partie de la raison d’état par les masses financières qu’ils génèrent.

 ; m’enfin, vous pourrez toujours trouvez un exemple contraire, c’est sûr. Tout comme je vous trouverai pleins de gens vaccinés non malades.

Oui le DTP de chez Pasteur actuellement suspendu. C’est étrange je trouve que tout à coup, on le retire au prétexte de réactions allergiques que , personnellement, je ne croit pas plus fréquentes qu’avant mais simplement qu’on a demandé de mieux reporter pour justifier le retrait d’un vaccin pour lequel ça fait des années que les parents ont des difficultés à se le procurer en pharmacie. Il faut dire que quand on fait croire aux parents que le revaxis ou un vaccin tétravalent est une bonne alternative, bon nombre d’entre eux ne sauront pas forcémment qu’ils peuvent légalement refuser ces alternatives même s’il y a une obligation de DTP. Parce que, en effet la loi n’impose pas d’inonder son corps d’aluminium vaccinal (non contenu dans le DTP de chez Pasteur), parce que le Revaxis n’a pas d’AMM pour les enfants de moins de 6 ans, parce que la valence coqueluche du vaccin tétravalent n’est nullement obligatoire qu’on fréquente une crèche ou non, etc etc

Un vaccin comme le DTP serait donc retiré pour réactions allergiques et en cas de décès on laisse courir le Gardasil, on laisse courir des vaccins qui génèrent des accidents neurologiques, circulatoires, etc ? Il y a clairement qqch qui ne colle pas dans le tableau que vous dressez.

Pourquoi ne pas mieux vous informer sur les effets soit disant si rares que ça quand ils sont graves ici :

http://www.freewebs.com/dangervacci...

Vous avancez un rapport bénéfice/risque nul voir négatif... on ne dira rien de la variole, de la varicelle chez l’adulte, de la rubéole chez le nouveau-né, de la grippe, etc.

La variole n’a PAS été éradiquée par le vaccin et même sainte OMS, la reine de l’incohérence l’a admis dans un de ses rapports ! C’est bien la stratégie de surveillance endiguement qui est venue à bout de la variole. Différentes études ont été menées comme celle du médecin allemand Gerard Buchwald et elles ont montré que les décès survenaient plus souvent chez des vaccinés que chez des non vaccinés. Le dernier varioleux du monde, un cuistot somalien avait été dûment...vacciné ! Vu le taux de mortalité de la variole on ne peut EN RIEN conclure abusivement comme vous semblez le faire que sans vaccin il serait mort !

Ce vaccin a généré un bon quotat d’infirmes moteurs cérébraux dont là aussi une bonne partie des familles n’aura jamais fait le lien. Comme d’hab c’est quand le vaccin n’a plus été vendu qu’on a concédé qu’il était redoutablement dangereux !

Cette vaccination a généré une recrudescence des cas de tuberculose...bravo ! C’est d’ailleurs de cela qu’est mort le fils ainé de Jenner qui était devenu mentalement attardé après le vaccin antivariolique que Jenner se garda bien de faire à ses autres enfants !

Un vaccin antivariolique qui engendrait des leucémies, des cancers de la peau, des allergies, etc (études scientifiques à l’appui)

Si la varicelle apparait de plus en plus tard c’est précisément parce que certains médecins irresponsables proposent en routine le vaccin a de jeunes enfants. Comme l’immunité du vaccin est déplorable, la varicelle surviendra plus tard à un âge où les complications sont pires. C’est ce criant échec qui a mené les USA dans le cercle vicieux d’une seconde dose puis ce sera une 3°, puis d’autres vaccins sans cesse parce que la Nature a horreur du vide et qu’elle engendrera une autre maladie bien pire pour combler le manque de circulation virale et rétablir l’équilibre microbien global ! Ce vaccin généralisé aux USA a été clairement associé à une hausse des taux de zona ! Ce vaccin engendre des troubles autistiques, des encéphalites, des troubles digestifs et des allergies, de l’asthme. Il engendre aussi des décès. C’est un vrai non sens !

Le vaccin contre la rubéole ne saurait se justifier tel qu’on le pratique. Sans vaccins plus de 90% des jeunes femmes en âge de procréer étaient déjà immunisées naturellement donc de façon nettement plus fiable puisque le taux de réinfection est de 5% pour les gens naturellement immunisé et de 50% pour les vaccinés ! La rubéole est bénigne pour la petite fille et le petit garçon et ils ne devraient donc jamais être vaccinés si jeune. C’est une grave erreur ! Selon le cours de virologie de la fac de médecine de Lille, le risque pour qu’une femme non immunisée fasse une rubéole pendant la seule période qui soit à risque (c’est à dire premier trimestre) est de 1/10 000 or même si elle est infectée l’enfant ne sera malformé que dans 20 à 30% des cas seulement. Le risque d’avoir un enfant malformé suite à une infection est donc de 0,0023% !!!!! En revanche le vaccin contre la rubéole engendre dans 55% des cas (ce qui est énorme) de l’arthrite or celle-ci peut parfois être irréversible. 55% de risque pour éviter un risque de 0,0023% ?! Il n’y a pas photo ! Et les médecins l’ont très bien compris puisque comme le rappelle l’auteur américain Neil Z miller dans son ouvrage "Vaccines, are they really sure and effective ?", une enquête parmi les médecins (parue dans les annales de maladies rhumatologiques)révèle que 78% d’entre eux refusent ce vaccin pour eux même et ce pourcentage monte même à 91% pour les seuls gynécologues pourtant quotidiennement en contact avec des femmes enceintes. Encore cette lamentable politique du" faites ce que dis, pas ce que je fais" ! Pitoyable !! :-((

Voici un témoignage d’une de ces victimes de ce vaccin contre la rubéole (parce que les autres gens ça les intéresse surement d’avoir du concret plutôt que du déni et de la mauvaise foi) :

Myo -sur le forum d’eco-bioinfo- nous dit ceci :

"[...]La réalité du vaccin poison (c’est ce qu’ils ont été pour moi - et pour bcp d’autres qui ne feront jamais la connexion entre leur pb de santé et la vaccination), j’ai vu, vécu et je vis encore et encore pour de nombreuses années.

Un ex : j’ai eu à l’age de 7 ans le vaccin contre la rubéole (rougeole / rubéole pour être exacte). Et depuis l’âge de 7 ans, j’ai des rhumatismes ... Tous les jours, tout le temps. Pas de répit. Et puis, vacciner une gamine de 7 ans contre la rubéole ?!?!!! Aujourd’hui, 30 ans, je n’ai pas (et ne veux pas) d’enfant. Alors la rubéole ..."

Eh bien, quel mauvais choix de la Sécu ! Le risque d’une rubéole aurait été moins coûteux et celui de conséquences néfastes pour le foetus bien moindres que pour la santé de cette personne ! Et on s’étonne du trou de la sécu ?? Vu tous ces faits c’est de s’en étonner encore qui devient indécent !!!

Et pour le vaccin contre la grippe, n’en parlons pas ! Parmi les plus nuls et inutiles de tous ! Ils accroissent formidablement le risque d’Alzheimer comme l’a démontré le neuroimmunologiste Pr Fudenberg, ils engendrent des syndrômes de Guillain Barré et des paralysies (même chez les médecins pigeons qui l’acceptent pour eux sisi !!), de l’asthme même si on ose le recommander aux asthmatiques, ils accroissent la tension même si on ose les recommander aux hypertendus ayant eu un AVC !!! Ils exacerbent aussi les états diabétiques même si on ose le recommander aux diabétiques !! Une enquête de la CPAM de Nantes dans les années 90 a montré que le taux d’états grippaux était de 14% chez les vaccinés contre 13% chez les non vaccinés et que les vaccinés avaient après ce vaccin coûté 2,5X plus cher en médocs et consultations que les non vaccinés dans la même période !!!. Aux USA, alors que là on vaccine tout le monde même les enfants, ce vaccin n’a eu aucun impact sur le taux de décès ou de complications, il faut arrêter de dire n’importe quoi. Voir notamment ici :

http://www.lefigaro.fr/sciences/200...

Il existe un produit naturel qui plus est, le sambucol qui a une efficacité de quasi 100 % même sur des souches aviaires comme le H5N1 donc la population doit impérativement éviter ce stupide vaccin même en cas d’épidémie !

Donc je pense que vous devriez arrêter de nier les faits parce qu’en niant notamment les innombrables témoignages qui existent c’est ce que vous faites, cela vous éviterait d’affirmer des véritables non sens comme étant des vérités universellement admises !

Bien à vous