signaler ce commentaire
par mimine

il faudrait aussi se demander si les conditions de travail ne sont pas en train de se dégrader au delà de toute mesure. et savoir que le taux de profs sous psychotropes est très élevé aussi...

autour de moi (prof) je vois de plus en plus de situations intenables (en plus des problèmes des élèves de plus en plus difficiles, mais ce n’est pas de leur faute : il y a toute une culture derrière qui délegitime la culture et l’école) : 100 ou150 Km par jour, mutation à Saint-machin-le-plouc (hors vœux), postes sur 2 ou 3 voire4 établissements, heures sup obligées, heures de garderie pour faire semblant de remplacer un prof absent dans une discipline qu’on ne connait pas et avec une classe qu’on ne connait pas, inspecteurs bornés, proviseurs parfois attachés exclusivement aux relations publiques...

la liste s’allonge, et les arrêts maladie en conséquence : en fait il faudrait mettre en clair avant concours qu’on fait ainsi vœux de obéissance (normale, on est fonctionnaire, on obéit aux ordres !) mais, en plus, de chasteté (mon ami est à 200 Km), et de pauvreté (en déménagenat tous les 2 ans en moyenne depuis 13 ans, je ne fais que serrer la ceinture et payer des dettes)

e ça ne s’arrange pas, a vos ordres ! ou mieux = à vos ordonnances !