signaler ce commentaire
par Capitaine Poltron

Le titre d ’ « académie » n’est as réglementé. N’importe qui peut fonder une académie. Il y a même la Star’ac. Pour ce qui concerne l’AAEM, un minimum d’esprit critique s’impose : rendons nous en effet sur son site : www.aaemonline.org.

Au premier coup d’œil on repère des thèmes récurrents de la « médecine » parallèle comme les MCS (une maladie immaginaire), le combat stupide contre le mercure dans les amalgames et les vaccins , les traitements par chelation, une page de publicité pour une foultitude de compléments alimentaires(vitamines, anti-oxidants, enzymes, hormones…), la rhétorique « holistique » commune à toutes les médecines parallèles, des liens vers des associations aux nom évocateurs (association américaine pur la liberté médicale, association américaine de médecine holistique…).

Rien à voir avec la médecine environnementale, qui a pour but non pas de soigner tel ou tel patient mais d’agir sur l’environnement (en émettant des recomendations sur la qualité de l’eau, de l’air etc.) Car une fois que l’on est malade, on a besoin d’un spécialiste de la maladie en question (allergologue,cancérologue, dermatologue ou autre) et pas de médecine environnementale.

Il s’agit d’une médecine charlatanesque, dénoncée comme telle par Quackwatch : http://www.quackwatch.org/04Consume...

L’AAEM ne se livre, contrairement à son titre, à aucune étude de médecine environnementale. La seule chose qui pourrait y ressembler serait sa dénonciation des OGM. Mais je dis bien « pourrait ».

Tout d’abord la liste des maladies attribuée aux OGM est ridiculement étoffée : « infertility, immune dysregulation, accelerated aging, dysregulation of genes associated with cholesterol synthesis, insulin regulation, cell signaling, and protein formation, and changes in the liver, kidney, spleen and gastrointestinal system ».

Naturellement pas une étude épidémiologique montrant la moindre corrélation entre l’une de ces maladie et la consommation de plantes transgénique n’est citée, et pour cause. Les seules source citées sont le top ten des anti-OGM : Velimirov, putzai, malatesta…sans oublier le transcendental Garry Smith (le yogi volant, du Parti de la loi Naturelle). Toutes ces soit disant études ont été largement discréditées depuis longtemps.