signaler ce commentaire
par Cristophe

Qui réduit le rôle de la mère porteuse à un utérus ? Certainement pas les couples infertiles qui lui sont reconnaissant toute leur vie de les avoir aidés à fonder leur famille. En lisant le livre "Interdits d’enfants", témoignage émouvant et courageux d’un parcours de gestation pour autrui, on comprend que ces mots stigmatisants sont totalement déplacés et proviennent de la bouche de ceux qui n’ont jamais été confronté à l’infertilité et qui ne peuvent imaginer une relation qui débute par un don.

Il suffit de faire une comparaison entre le vocabulaire des propos des associations de couples infertiles et celui des opposants à la gestation pour autrui pour comprendre qui a une vision irrespectueuse de la femme.

Au fait, en langage des adorateurs de Pétain, le péril mondial s’appelle le cosmopolisme. Dans mon langage de citoyen respectueux des autres et en phase avec mon temps, cela s’appelle simplement des sociétés multi-culturelles et cela n’a rien d’un péril. Les cultures ne s’opposent que dans les guerres de religions, pour le reste, elles s’enrichissent mutuellement.

:-p