signaler ce commentaire
par

Lacan comme autorité morale... L’adoption est clairement un moindre mal, dans la mesure où l’enfant né est abandonné par ses parents biologiques. Tenter de tirer un droit commun d’une exception douloureuse est absurde et criminel. Quant à l’argumentaire sur Marie, il me semble être à côté de la plaque. Marie, mère de Dieu. C’est ce que des dizaines de millions de catholiques redisent chaque jour... Pas Marie, mère porteuse recrutée par l’Esprit Saint. Le lien biologique coahbite avec le dessein divin, qui le respecte infiniment. Tout le reste n’est que fariboles... Le droit du sang / du sol n’a rien à voir, il traite de la nationalité, pas de la filiation ! quant à la répétition des accusations de fascisme et de pétainisme, elle me fait rire, c’est l’arme des faibles, bien émoussée... Mais je vais te dire, Christophe, en matière de droit de la famille, je préfère Pétain à tes références.