signaler ce commentaire
par Cristophe

Ce commentaire confirme ce que je décris depuis le départ. Les propos contre la légalisation de la gestation pour autrui reposent sur une méconnaissance du sujet qui entrainent fantasmes et déni du respect élémentaire. Je me fais taxer de frustré, c’est assez drôle. Ai-je donné un seul élément qui permette une pareil affirmation ? J’ai indiqué ma solidarité avec mon épouse privée d’utérus, fallait-il en déduire que je n’acceptais pas cette situation et que j’en fasse porté le chapeau à d’autres ? Que nenni, une simple lecture aurait permis de comprendre que si je parlais de gestation pour autrui, c’est que j’en avais une grande expérience. Ma femme et moi sommes en effet les heureux parents d’enfants grâce à l’aide d’une personne qui compte depuis beaucoup pour nous et vice-versa. C’est raté pour la frustration, ma démarche est simplement de penser aux autres qui souffrent de l’infertilité, et de faire amener en France une législation qui apporte autonomie et bien-être à chacun et à tous. Au final de ce fil de discussion, que voyons nous ? Un billet qui pose la question en apportant des éléments historiques, scientifiques et philosophiques. Et quelques mauvais coucheurs qui n’avancent pas le moindre argument mais seulement des préjugés risibles s’ils ne reflétaient pas une absence de considération de l’autre ou de la complexité des situations humaines. Chacun se fera une idée en pesant la teneur des propos.