signaler ce commentaire
par Cristophe

Je pense que vous pouvez comprendre que je ne peux pas accepter sans réagir de me faire qualifier de pervers et d’égoïste qui assouvit ses fantasmes. Si c’était le cas, j’aurais abandonné ma femme lorsque nous avons découvert qu’elle n’avait pas d’utérus. Pour moi et ma famille, ces questions ne sont pas le produit de l’imagination mais une réalité bien présente que j’assume.