signaler ce commentaire
par Bruno

Bonjour, Il me semble juste de profiter de l’occasion pour adresser un mot de remerciements à feu Emile Coué, l’inventeur éponyme d’une méthode dont s’est largement inspirée la pensée positive et dont cet article découle à son tour. N’ayant pas réussi à devenir chimiste, Coué aurait probablement été content de voir qu’il n’y a pas qu’en chimie que "rien ne se crée, rien ne se perd, [et que] tout se transforme". Bonne journée ou soirée. Bruno