signaler ce commentaire
par ricoxy

Lu sur Le Parisien point fr :

Le Propanolol, un antiracisime ? (sic)

Dans une étude publiée en mars 2012, des chercheurs de l’Université d’Oxford (Grande-Bretagne) affirment que les préjugés raciaux peuvent être affaiblis grâce au Propranolol. L’étude a été réalisée sur un panel très restreint : seulement 36 hommes d’origine ethnique blanche. Mais les résultats de l’essai avec le médicament sont semble-t-il très clairs. « Seulement un tiers des personnes testées avec le Propranolol ont eu un score montrant un préjugé raciste, alors qu’en général c’est quelque chose qu’on observe sur une grande majorité des gens », explique Sylvia Terbeck, la chercheuse du département de psychologie expérimentale de l’université d’Oxford qui a réalisé les recherches, publiées dans la revue Psychopharmacology.

Le propanolol, un médicament anti-raciste ??? De plus l’étude ne porte que sur 36 personnes, ce qui en dit long sur l’objectivité des conclusions.