signaler ce commentaire
par clostra

« des efforts particuliers doivent être portés sur la vaccination contre le rougeole, qui est une infection virale très contagieuse, parfois à l’origine de complications graves telles que pneumonie, surdité ou encéphalites, voire de décès »

On aimerait avoir des chiffres mis en parallèle : risques vaccinaux (ils existent graves au demeurant) versus risques de la maladie en question (ceux-là on devrait les avoir puisque c’est l’argument de base). La rougeole tuerait plus dans les régions sous développées. Qu’est-ce que ça signifie ?

Au lieu de fustiger l’homéopathie et/ou certaines "thérapies" qui reposent sur un "équilibrage" du terrain, pourquoi tenter de les enterrer au lieu de les étudier.

Combien de personnes savent qu’il est possible de traiter une sinusite avec l’acupuncture ? (un exemple parmi bien d’autres)