signaler ce commentaire
par liebe

Je suis toujours surprise que l’on reprenne avec délectation ce genre de critique, les français boudent les vaccins.. Sur quelles études se basent ils ?

Il est certain que je refuserai complètement d’utiliser le carnet de santé électronique on va où avec ce fichage ? Et du reste , si on se renseigne un tant soit peu sur l’utilité des vaccins on se rend compte qu’effectivement, il est évident que la majorité d’entre eux sont uniquement mis en vente pour enrichir les laboratoires et non pour permettre aux personnes d’être protégés. Et quand on voit ce que sont obligés de faire les victimes des vaccins http://www.agoravox.fr/actualites/s... on se dit, ben , je préfère ne plus me faire vacciner. Moi,j’ai choisi cette option il y a de cela maintenant 9 ans et je ne le regrette pas. Plusieurs études ont démontré que les enfants qui ne sont pas vaccinés étaient beaucoup moins malades que les autres et surtout leur corps était capable de se défendre beaucoup plus facilement contre le virus. Maintenant quand on entend une personne qui a contracté la maladie malgré le vaccin, elle dit mais c’est moins important que sans le vaccin, comment peut elle le savoir ? Mes enfants ont attrapé la coqueluche malgré le vaccin et bien elle a duré plusieurs mois, cela a traîné, ils toussaient sans arrêt etc... Je ne pense pas que cela ait été différent de la maladie lambda ; Lorsque j’avais la grippe suite au vaccin contre la grippe ,j’étais mal pendant presque 3 semaines après.. Sauf que dans le cas de la grippe, on l’attrape une fois, on est cloué au lit pendant une semaine mais ensuite on est tranquille pour 20 ans. Sinon, ce n’est pas la vrai grippe mais un syndrome grippal.... Pour les personnes âgées on sait parfaitement que le vaccin contre la grippe n’est même pas efficace. On les vaccine, et pourtant on sait que le vaccin contre la grippe contient de l’hydroxyde d’aluminium et que l’hydroxyde d’aluminium est susceptible de provoquer la maladie d’Alzheimer (lire à ce propos l’excellent livre de Virginie Belle quand l’aluminium nous empoisonne) Ils nous mentent tellement que finalement on sait qu’on ne peut absolument plus leur faire confiance en matière de santé publique et pour les vaccins en particulier.