Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Un remède contre la calvitie développé dans 5 ans ?
Un remède contre la calvitie développé dans 5 ans ?
note des lecteurs
date et réactions
17 février 2011 | 5 commentaires
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Un remède contre la calvitie développé dans 5 ans ?

Un remède contre la calvitie développé dans 5 ans ?

En découvrant accidentellement une substance capable de faire repousser les poils des souris, un chercheur ouvre la voie à un remède contre la calvitie. L’Université de Los Angeles annonce des tests cliniques à partir de 2016.

La lutte contre la calvitie humaine n’a, jusqu’à présent, jamais pu déboucher sur un traitement efficace. Et ce malgré les espoirs des chauves les plus révoltés par leur condition. Mais il semblerait que les chercheurs aient tout récemment franchi une étape inédite qui aboutirait à un remède. C’est la découverte accidentelle d’une substance faisant repousser les poils chez les souris de laboratoire qui est à l’origine de cet éclat scientifique. Des chercheurs de l’Institut Salk, en Californie, ont effectué des travaux sur des souris, observant l’impact de leur stress sur leurs fonctions gastro-intestinales. Dans un premier temps, une manipulation génétique a augmenté leur stress, occasionnant une perte de poils. Dans un deuxième temps, l’administration d’une substance chimique, astressin-B, a bloqué l’effet stressant… et leurs poils ont repoussé.

Le Docteur Million Mulugeta, professeur de médecine adjoint à la faculté de Los Angeles, a fait part de son étonnement : « Les effets ont duré jusqu’à quatre mois pour seulement cinq jours d’injection d’astressin-B. C’est une très longue période étant donné l’espérance de vie d’une souris ».

Les effets ont pour l’instant pu être observés chez les rongeurs uniquement, mais les membres de son équipe sont tout aussi optimistes que le médecin quant à la signification des résultats : « Cette avancée pourrait déboucher sur de nouvelles approches pour traiter la calvitie chez les humains en neutralisant les récepteurs d’une hormone jouant un rôle clé dans le stress ». Tout semble s’accélérer dans les études sur la pousse des cheveux puisque, parallèlement, des chercheurs de l’Université de Pennsylvanie élucident le mystère de la calvitie (voir ici). Un traitement pourra-t-il voir le jour ? Million Mulugeta en est convaincu, et il viserait surtout «  la perte de cheveux liée au stress et au vieillissement » car, estime-t-il, « la repousse sera une réalité, et il sera même possible d’éviter que les cheveux tombent ou qu’ils blanchissent ». Selon Yvette Taché, professeur de médecine à l’Université de Los Angeles, «  il faudra attendre cinq ans avant le début des essais cliniques ».
 

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Cheveux Calvitie
Commentaires
4 votes
par clostra (IP:xxx.xx2.248.56) le 18 février 2011 a 11H11
clostra (Visiteur)

Arrêtez donc de nous abreuver de résultats de recherche fondamentale en nous faisant croire qu’en bloquant un récepteur il n’y a aucune conséquence sur l’organisme tout entier ! Il semble que l’auteur n’ait pas compris ce qui se passe actuellement du domaine du médicament. Et si, nous les femmes, nous aimions les hommes un peu, beaucoup chauves ?

5 votes
par adolf le zazou (IP:xxx.xx7.53.113) le 18 février 2011 a 21H15
adolf le zazou (Visiteur)

trop tard , dans 5 ans j en aurai 63 , je ne pense pas qu avoir des cheveux ou pas aura encore la moindre importance...raaaaaaaaaah je resterai une piste d atterrissage pour mouches jusqu a ma mort, c’est une tragédie grecque !!!

0 vote
(IP:xxx.xx8.232.168) le 18 mars 2011 a 21H37
 (Visiteur)

oui mais cette recherche permettra peut être à ma fille de 12 ans d’avoir un jour des cheveux car elle a une pelade universelle depuis l’âge de 4 ans et pas facile à vivre pour une jeune fille !!!! et il est vrai qu’elle est trés trés nerveuse... vive la recherche quand elle avance !

1 vote
par Ray vaut lution (IP:xxx.xx5.162.154) le 29 novembre 2012 a 01H57
Ray vaut lution (Visiteur)

La science en se penchant sur les problèmes de calvitie soit par traitement médical, ou par le système de clonage de cheveux, découvrira les remèdes et les vaccins contre les grandes maladies style cancer, maladie de coeur etc... Alors savants et scientifiques du monde entier, unissez vous pour combattre la calvitie le cancer et les autres maladies qui emportent les personnes qu’on aime

0 vote
(IP:xxx.xx3.178.157) le 11 février 2013 a 12H41
 (Visiteur)

Je souhaite réellement qu’il trouveront une solution rien que pour votre petite fille Cordialement Laetitia