Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Transformations et mutations sont-elles inéluctables au processus d’évolution ?
Transformations et mutations sont-elles inéluctables au processus d'évolution ?
note des lecteurs
date et réactions
19 novembre 2012
Auteur de l'article
DARCHE ERIC, 64 articles (Naturopathe)

DARCHE ERIC

Naturopathe
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
64
nombre de commentaires
2
nombre de votes
151

Transformations et mutations sont-elles inéluctables au processus d’évolution ?

Transformations et mutations sont-elles inéluctables au processus d'évolution ?

"Si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu". Ceci est extrait d’un passage de l’Evangile de saint-Jean. Ne voyons pas ici un discours religieux, mais simplement une loi de la vie.

Un grain de blé doit se transformer s'il veut grandir et cela est vrai pour tout ce qui vit. Il nous est demandé de "mourir" à notre ancien état de conscience pour "renaître" à un nouveau qui sera vraiment synonyme de Vie. Ce changement, cette remise en cause, ces introspections suscités par les circonstances extérieures, nous poussent à adopter l'attitude de la chenille. Cet insecte est connu pour faire de vrais ravages en dévorant toutes les feuilles sur son passage. Mais un jour, à la manière d'un être humain qui se mettrait à entrer en introspection, la chenille va s'isoler dans un cocon et commencer sa transformation grâce à des forces intérieures, jusqu'à changer son apparence et son mode de fonctionnement. Puis un jour après une mutation profonde, un merveilleux papillon aux multiples couleurs chatoyantes, va s'extraire de ce cocon, Au lieu de tout détruire sur son passage, cette chenille devenue papillon va continuer son évolution mais en butinant le nectar de fleur en fleur et en propageant ainsi la vie. Cette transformation aura permis à la chenille d'accéder à un autre état de conscience "plus respectueux de la vie".

De quoi pouvons nous mourir ? De tout ce qui nous asservit et nous retient dans une prison mentale tels que les mensonges, les peurs, les craintes, les angoisses, les ressentiments, les colères, les haines. A quoi pouvons nous renaître ? A l'intégrité, l'harmonie, la bienveillance, l'empathie, la concorde, l'amitié, l'amour, et la paix. La crise économique actuelle provoque chez de nombreuses personnes des problèmes importants. Mais ce contexte économique difficile est aussi l'occasion de voir apparaître des initiatives basées sur l'entraide, la générosité, le partage et le respect. Ces valeurs pourraient devenir le socle d'une nouvelle société où le bien-être de humain serait vraiment au centre de toutes nos préoccupations et décisions, aussi insignifiantes soient elles en apparence. A ce propos l'on peut saluer une belle initiative dans un petit village du Gard, à Saint Jean de Valériscle.

Plusieurs habitants cultivent devant chez eux, dans des bacs ou sur la voie publique, des légumes bio sans aucun produit phytosanitaire de synthèse. Des mini potagers qui sont à la disposition de n'importe qui. Tout le monde peut se servir et récolter librement les légumes lorsqu'ils sont à maturité. On peut y voir des petits panneaux sur lesquels sont inscrits : Nourriture à partager, servez-vous librement, c'est gratuit. L'investissement de départ est dérisoire ; la générosité très appréciée ! Lorsque l'on demande à une des personnes, à l'initiative de cette idée, ce qu'elle attend en retour, elle répond : "Rien, rien ! J' ai le plaisir de m'occuper de ce bac, on va le voir tous les jours, c'est le plaisir d'imaginer que quelqu'un va apprécier ce que je fais, et qu'il n'y a rien en retour. " Pour le moment 5 à 6 villages en France ont repris l'idée, des potages solidaires. Mais comme le précise la journaliste : "C'est le genre de graines qui peut rapidement pousser partout, à l'initiative de simple citoyen" Cette idée reprend celle du mouvement Incredible edible (Incroyables Comestibles). Lancé voilà quatre ans à Tormorden, une ville anglaise de 15 000 habitants.

Michel Dogna précise dans son journal qu' à Todmoren, on peut voir pousser des herbes aromatiques, de succulents légumes verts et des fruits délicieux près des bâtiments officiels, des campus de collèges, des parkings de supermarché et autres différents endroits. On peut voir également de petites parcelles de jardin, des plates-bandes surélevées ou même de simples petites bandes de terre déborder de produits frais, tous disponibles gratuitement et à tout moment pour qui le souhaite. Policiers, enfants et passants entretiennent ces potagers ouverts à tous. Ce programme appelé Incroyables comestibles à pour but de faire de Todmorden la première ville du Royaume-Uni, à devenir complètement autonome au niveau de la nourriture, tout du moins pour répondre à la demande d'une production par des habitants qui le souhaitent. Le programme exploite pour l'instant 70 plates-bandes dispersées tout autour de la ville pour des plantations de framboisiers, abricotiers, pommiers, cassissiers, menthe, romarin, thym, haricots, petits pois, cerisiers, menthe, romarin, thym, fenouil, pommes de terre, chou frisé, carottes, laitues, oignons, légumes verts et herbes aromatiques.

Aujourd'hui 80 % des besoins en légumes de la ville proviennent de ce programme "Incroyables Comestibles". Cette initiative est respectée par tous les habitants qui participent à la pérennité de ce programme en prenant mais aussi en donnant. Le principe de ce programme est de planter des fruits et légumes devant chez soi ou ailleurs et d'inviter n'importe qui à se servir gratuitement. Chaque personne qui profite de cette "manne" est invitée à faire de même selon ces moyens, et ainsi de suite... Il n'y a aucune obligation. Cette expérience sert de modèle et attire de nombreuses personnes venant du Japon et des Etats-Unis entre autre. Cet afflux de touristes, à permis à Todmorden de doubler sa capacité hôtelière. Pam Warhurst à l'origine de ce programme avec Mary Clear, a déclaré : " Si vous prenez une bordure de gazon qui servait de poubelle et de toilettes pour chien et que vous le transformez en un endroit plein d'herbes et d'arbres fruitiers, les gens n'iront pas le vandaliser. Je crois que la notion de ne pas faire de dégâts à la nourriture est solidement implantée. "

Le programme Incroyables Comestibles a contribué à améliorer les relations dans la communauté et a réduit progressivement la criminalité d'année en année depuis sa création. Aussi incroyable que cela puisse paraître, les sacro-saints parcs publics et jardins à l'anglaise se transforment en espaces potagers de nourritures à partager par les habitants avec le soutien des collectivités locales britanniques. Michel Dogna précise dans sa revue que cette initiative contribue à créer un puissant catalyseur de reconnexion des gens entre eux, en lien avec la Terre nourricière. Une nouvelle société éthique et solidaire naît sous nos yeux ! Cette crise économique dont on nous parle tant, favorise des initiatives de solidarité et de partage, encore inimaginable hier mais possible aujourd'hui. Différentes villes en France ont repris cette initiative, comme à Paris, Lyon, Strasbourg, Quimper, etc. Des bacs, terre et semence sont mis à la disposition du public dans certaines villes et villages.

Ce qui est très "comique" avec ce programme de solidarité, c'est que bien des passants hésitent à se servir en se demandant où est l'arnaque. Nous ne sommes pas habitué à donner et recevoir gratuitement comme le rappelle Michel Dogna. Pour ceux qui souhaiteraient reprendre cette idée voici les 5 étapes proposées par la revue " le journal de Michel Dogna " :

Etape 1 : on constitue une équipe locale avec d'autres familles pour initialiser l'action à plusieurs. Mais on peut aussi se lancer tout seul si on ne trouve personne dans sa commune. Rapidement vous serez rejoints par de plus en plus de volontaires connus ou inconnus qui se reconnaîtront dans l'expérience et qui vous proposeront d'y participer à vos côtés.

Etape 2 : chaque membre du groupe prend une bêche de jardinier en main et va "poser" avec les autres devant la pancarte de la commune, en tenant le visuel " Incroyables Comestibles France ", pour donner de la force au mouvement global et enraciner l'action sur votre territoire. Vous pouvez aussi ajouter la pancarte " Nourriture à partager ". Soyez souriants, joyeux et spontanés, mettez en offrande devant vous quelques fruits et légumes qui marqueront votre engagement dans la démarche d'abondance partagée. Associez les enfants si c'est possible, ils sont notre devenir et en même temps nos guides dans cette nouvelle ère de rapports aimants spontanés et sincères. Envoyez la meilleure photo à François pour la France : francois@incredible-edible-freland.fr Et c'est parti !

Etape 3 : chaque foyer réalise une plantation sur son espace privé, en bordure "non fermée" de l'espace public et prend des photos de l'installation avec la mention " nourriture à partager" des incroyables Comestibles.

Etape 4 : L'équipe créé son blog et met les photos en ligne avec des commentaires montrant comme c'est simple, joyeux et convivial. Pensez à organiser des petits repas de fête, associez les voisins et vos proches.

Etape 5 : Une fois l'action d'initialisation démarrée et devenue une nouvelle réalité locale, on passe à la " pollinisation " du territoire pour gagner de l'espace public, comme à Todmorden. On sensibilise ses voisins des autres rues pour qu'ils lancent à leur tour, puis on tente de rallier le conseil municipal pour ouvrir l'espace public à la co-création du partage des incroyables Comestibles, comme nos amis anglais ont réussi à le faire en 4 ans et ainsi devenir une collectivité auto-suffisante pour son alimentation locale, simplement par la reconnexion des habitants les uns aux autres, en lien avec la terre.

De proche en proche, nous devenons les jardiniers d'abondance de notre lieu de vie, celui du partage et de la bienveillance envers chacun. Vous êtes toutes et tous les bienvenus dans cette merveilleuse expérience de partage. C'est libre, c'est gratuit, c'est ouvert à tous ! Un nouveau monde émerge. L'autosuffisance alimentaire des territoires, ça marche parce que c'est simple à réaliser : on plante, on arrose et on partage. C'est si simple que même les enfants peuvent le faire. Les grands parents aussi. En transformant l'espace public en jardin potager géant et gratuit, la nourriture à partager devient une ressource abondante alimentée par tous et accessible à chacun. Avec les incroyables Comestibles, si chacun fait un geste, on change la ville. Et si on s'y met tous, on change le monde ! Merci aux citoyens jardiniers bienveillants des collectivités Incroyables Comestibles de plus en plus nombreuses dans le monde pour ces merveilleuses initiatives citoyennes solidaires. La démarche citoyenne des Incroyables Comestibles sera l'une des solutions les plus innovantes en réponse à la crise en Europe. Merci à Michel Dogna pour ce partage. Merci à vous chers lecteurs et chères lectrices pour partager avec le plus grands nombres ces idées généreuses.

Eric Darche Naturopathe

Spécialisé en Nutrition.

www.ericdarche.com

Tel : 04 42 96 33 18.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Santé naturelle