Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Stevia : avenir ou enfer ?
Stevia : avenir ou enfer ?
note des lecteurs
date et réactions
16 décembre 2011
Auteur de l'article
Béatrice de Reynal, 207 articles (Nutritionniste)

Béatrice de Reynal

Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
207
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Stevia : avenir ou enfer ?

Stevia : avenir ou enfer ?

La stevia, l’" édulcorant vert ", part à l’assaut des consommateurs européens. Depuis le 2 décembre, il est autorisé temporairement non plus seulement sous forme de sucrettes, mais aussi dans des préparations alimentaires - boissons, yaourts et autres - à conditions qu’elles soient allégées.

Oui : la stevia est utilisée et consommée depuis la nuit des temps en Amérique du Sud, et depuis près de 50 ans au Japon, pays où l'on considère l'aspartame comme un artifice dont on peut légitimement soupçonner les effets à long terme puisque justement, il est artificiel et que l'on n'a pas le recul nécessaire (seulement 35 ans !).

Il faut aussi comprendre que ces substances qui ont pour but de remplacer le sucre d'un point de vue gustatif et marketing (je m'expliquerai), sont extrêmement stratégiques. Leur coût de mise sur le marché est élevé pour le domaine alimentaire, et à ce titre, leur développement se compare bien plus au domaine pharmaceutique qu'alimentaire. Ainsi, chaque intervenant dominant (leaders mondiaux) ont tout intérêt à garder dans les tiroirs les 10 autres substances naturelles sucrantes acaloriques, en attendant d'avoir rentabilisé l'extrait de Stevia. 

Les ententes supranationales ont d'ailleurs tout intérêt à s'installer.... 

On a Merisant (Canderel), Cargill ou Hermesetas, Tereos (PureCircle), Cristal Union (allié à Cargill). Seppic (filiale d'Air Liquide) a misé sur le coréen Daepyung.

Et il y a de la concurrence, petite et grande... 

Si on peut dire que l'extrait de Stevia est d'origine naturelle, naturel, il ne l'est plus au regard de la loi qui a, certes, des oeillères que vous allez d'emblée agréer. Pour la loi, un poulet rôti n'est pas naturel car on ne le trouve pas dans la nature. Evidemment.

Donc, ni le sucre, ni le rebaudioside A (extrait de Stévia) ne sont naturels. S'entend.

Longtemps, les Américains du Nord ont interdit ce Reb A.... quand le Japon l'agréait. Pourquoi ? Allez donc savoir pourquoi les Américains protégeaient leur maïs et les sirops de glucose qu'il fournit, au détriment d'une plante qui ne pousse pas aux USA, malgré tous les avantages qu'elle présente. 

C'est la loi du marché : on préfère faire du business ici, quoi qu'il en coûte à la santé publique, plutôt que d'être "plante-dépendant"...

 Les USA ont été contraints (par le commerce international, par la pression des consommateurs ?) d'autoriser l'extrait en 2008, suivi de la France, qui, exceptionnellement ! a été initiatrice de cette ouverture là, elle d'ordinaire si conservatrice. 

DANONE (Taillefine Stevia), Fanta (Pepsi) ont lancé alors des produits édulcorés par le Reb A.

L'avenir ?

Sachez qu'il y en a encore beaucoup, des "stevia-like"..... vous ne les verrez et les gouterez que le jour béni o leur lancement sera rentable. Quoi qu'il arrive ! 

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté