Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Résolution douceur : ralentir le rythme
Résolution douceur : ralentir le rythme
note des lecteurs
date et réactions
18 juillet 2011
Auteur de l'article
Laurence Roux-Fouillet, 95 articles (Sophrologue)

Laurence Roux-Fouillet

Sophrologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
95
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Résolution douceur : ralentir le rythme

Résolution douceur : ralentir le rythme

Quoi de mieux qu'un long week-end - ou des vacances qui commencent - pour éprouver une nouvelle "douceur attitude" ?
Dans une enquête récente menée par IPSOS*, les Français (mais aussi leurs voisins européens) revendiquent l'envie de ralentir. Non seulement dans leur travail, mais aussi dans leur vie familiale ou privée. 49% des personnes interrogées ont la sensation de faire les choses plus vite qu'il y a 5 ans ; 52% ont le sentiment de vivre dans l'urgence. Tant et si bien que 78% des sondés reconnaissent qu'ils aiment prendre leur temps pour faire les choses (une constante indépendante du sexe et de l'âge !).

IPSOS a fait une intéressante proposition aux Européens soumis à cette enquête : Si vous aviez 2h de plus dans une journée, qu'en feriez-vous en priorité ?
Au Top 5, on trouve  :
- passer du temps avec sa famille
- se reposer, se détendre, ne rien faire
- se balader, se promener
- faire l'amour
- passer du temps avec ses amis

Voilà un programme tout à fait acceptable pour les jours ou semaines à venir !
En y ajoutant une consigne : pratiquer ces activités en les appréciant, c'est à dire (quand c'est possible) avec lenteur. C'est la seule condition pour que nos sens (nos capteurs de présent) saisissent un maximum de perceptions pour nous permettre de profiter pleinement de l'instant.
Quelques idées :
- marcher lentement (j'ai bien dit, quand c'est possible...), en pratiquant la marche consciente
- goûter, déguster, apprécier mets et boissons
- ne pas se fier à sa montre mais écouter ses besoins (trainer au lit, manger quand on a faim...)
- ré-instaurer la sieste (ou de longues périodes de lecture à l'ombre)
- pratiquer avec soin les activités qu'habituellement on bâcle - essentiellement celles qui font plaisir (décorer une table, préparer un plat, prendre une douche...)...

*Le "slow" ou l'aspiration des Europens à ralentir. Enquête IPSOS pour la Foire de Paris - 5 mai 2011

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté