Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Quels sont les bienfaits observés de la sophrologie ?
Quels sont les bienfaits observés de la sophrologie ?
note des lecteurs
date et réactions
21 août 2013
Auteur de l'article
Laurence Roux-Fouillet, 91 articles (Sophrologue)

Laurence Roux-Fouillet

Sophrologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
91
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Quels sont les bienfaits observés de la sophrologie ?

Quels sont les bienfaits observés de la sophrologie ?

Que peut-on attendre de la pratique de la sophrologie, méthode dont on dit souvent qu’elle est originale, mais dont les applications sont tout à fait appréciables au quotidien ?

La sophrologie produit des effets sur les trois dimensions de l'être, y compris - et c'est d'ailleurs souvent surprenant - chez des personnes qui l'utilisent pour la première fois. C'est en cela qu'elle est une thérapie à visée psycho-corporelle, de courte durée.

- Elle produit des effets sur le plan physique
Ce sont les premiers bénéfices généralement constatés, en terme de détente physique par décontraction musculaire. Cette atonie musculaire se répercute sur les tendons, les ligaments, et globalement tout le corps.
Il ne faudrait pas négliger cet aspect d'abord "relaxant" de la sophrologie (que d'aucuns jugent banal) car il constitue une forte demande de la part des utilisateurs.
Au delà du relâchement musculaire, on constatera aussi une amélioration des tensions physiques parfois douloureusement perçues : douleurs articulaires, mal de dos, maux de tête, crispation de la mâchoire, douleurs abdominales...
Attention toutefois, la sophrologie ne remplace pas une consultation chez le médecin, qui est un préalable nécessaire à la prise en charge de tous maux physiques.

- Elle produit des effets sur le plan mental
Le recours régulier à des exercices de sophrologie régule le système nerveux et retentit sur le flot des pensées qu'il devient possible de maîtriser - en particulier en ce qui concerne la tendance à l'anticipation ou aux ruminations. Les personnes sujettes à une hyperactivité mentale pourront vivre plus facilement des moments de pause favorables à leur équilibre global. Cette faculté améliore notablement la qualité du sommeil. La détente mentale se répercute également de manière bénéfique sur les fonctions cognitives : vigilance, attention, concentration, mémorisation, analyse, synthèse, imagination, créativité... 

- Elle produit des effets sur le plan émotionnel et comportemental
La sophrologie permet de prendre conscience. Elle est une véritable "école des émotions", qu'elle appréhende dans la bienveillance et la connaissance de soi. Mieux comprises, les émotions sont gérées plus sereinement. Cette approche retentit sur le comportement de la personne, sur sa relation à son environnement et aux autres. Elle se sent plus apaisée, plus équilibrée et plus confiante.
 
Une pratique régulière augmente la perception de ces effets bénéfiques et les rend durables dans le temps.
Le corps, le mental, la sphère émotionnelle "se souviennent" et intègrent ces réflexes, ces schémas et ces habitudes nouvelles. On aborde alors une dimension préventive, qui permet de retarder, voire de supprimer les réactions habituellement ressenties dans des situations stressantes ou angoissantes. Il n'est pas rare d'observer de véritables "transformations" chez des personnes très nerveuses et/ou anxieuses, qui vont alors développer un abord plus équilibré et positif de leur existence. Couplée à une psychothérapie, la sophrologie s'inscrit dans une démarche de développement personnel et d'évolution de l'individu.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté