Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Qu’attendez-vous pour vous mettre à la méditation ?
Qu'attendez-vous pour vous mettre à la méditation ?
note des lecteurs
date et réactions
13 octobre 2009 | 2 commentaires
Auteur de l'article
brunetisa, 73 articles (Auteur Web)

brunetisa

Auteur Web
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
73
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Qu’attendez-vous pour vous mettre à la méditation ?

Qu'attendez-vous pour vous mettre à la méditation ?

Vous ne vous êtes pas encore mis à la méditation ? Pourtant, vous savez que la méditation est indispensable pour votre bien-être et votre santé. Elle vous aide à retrouver l’équilibre entre votre corps et votre esprit, à lutter contre le stress, l’anxiété, à avoir une attitude positive.

Et, la lutte contre le stress et l’anxiété permet de vous sentir mieux et surtout de contrecarrer certaines maladies comme le cancer. Ce dernier point a été mis en avant par David Servan-Schreiber, dans son livre Anticancer. Il intègre la méditation dans tout un programme comprenant, entre autres, une meilleure alimentation, une activité physique renforcée, afin de prévenir et de lutter contre le cancer. Grâce à votre changement d’état d’esprit, grâce au calme retrouvé, vous allez développer vos défenses naturelles et les guider pour agir sur votre corps.
 
En dehors de votre bien-être et de votre santé, la méditation vous aidera dans votre quotidien. Moins stressé, vous accomplirez davantage de choses. Vous serez également plus concentré et vous effectuerez vos tâches avec sérénité. Vos rapports avec les autres seront moins tendus. Vous serez plus ouvert.
 
Après tous les bienfaits de la méditation, qu’attendez-vous pour la pratiquer ? Vous n’avez pas le temps ?
 
Encore ce fameux argument pour vous défiler. Vous savez méditer ne prend pas énormément de temps : 20 à 30 minutes par jour suffisent. C’est encore trop ! Je vais vous donner quelques astuces pour gagner du temps. Une heure par jour, çà vous dit ? 
  • Au travail ou à la maison, rangez. Vous retrouverez très facilement les choses et vous gagnerez de précieuses minutes. 
  • Organisez-vous. Faites un planning de vos journées, en commençant par les tâches les plus ardues, en réservant les tâches les moins urgentes aux moments de la journée où vous êtes moins en forme. 
  • Finissez un travail avant d’en commencer un autre. En programmant ainsi votre cerveau, vous verrez qu’il s’exécutera. 
  • Détendez-vous avec des pauses régulières mais courtes. Vous repartirez de plus belle.
  • Sachez écourter les réunions, les coups de téléphone. Méfiez-vous des mails et d’internet, gros mangeurs de temps.
  • Evitez les déplacements inutiles. Regroupez vos rendez-vous pour éviter les aller-retour, pensez aux visio-conférences. Faites la même chose pour vos activités personnelles.
  • Sachez déléguer certaines de vos tâches. Refusez de faire des choses en plus de votre travail habituel, s’il n’est pas nécessaire que vous les fassiez. A la maison, faites participer un peu les autres.
  • Au travail comme à la maison, commencez vos journées un peu plus tôt. Au début, cela vous paraîtra difficile, mais en voyant que vous multipliez vos tâches, vous recommencerez sans hésiter. 
Voilà, avec tous ces petits conseils, je suis certaine que vous avez gagné pas mal de temps. Ce temps précieux vous servira à vous détendre, à vous retrouver en famille, à faire du sport… attention, vous avez encore oublié la méditation. Ne la faites pas venir en dernier. Encore une fois, elle est primordiale pour votre bien-être et votre santé. Grâce à elle, vous effectuerez toutes vos tâches sereinement. 
 
Vous vous sentez encore débordé pour méditer ?
 
Vous savez qu’il existe une technique de méditation, la méditation 3G qui vous permet de méditer tout en travaillant, en utilisant les ondes alpha. Je suis d’ailleurs en train de l’utiliser en écrivant cet article. Elle m’aide à me concentrer et à écrire le moins de bêtises possibles… Sinon, en dehors du travail, cette même technique vous aide à méditer plus profondément grâce aux ondes thêta et à mieux dormir grâce aux ondes delta. Et tout cela très simplement et facilement car il suffit d’écouter différents morceaux et ce sont les fréquences sonores émises qui vont vous permettre de vous relaxer et de méditer profondément et rapidement. 
 
Vous aussi, accédez enfin à un état de méditation bénéfique pour votre corps et votre esprit, en cliquant ici : http://url-ok.com/2127dd
Brunet Isabelle http://www.katisa-editions.com Ebooks et articles gratuits sur le développement personnel, le business et la santé au naturel
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Ronfladonf (IP:xxx.xx0.172.211) le 15 octobre 2009 a 13H59
Ronfladonf (Visiteur)

Aaaahhhh, la méditation 3G... Très utile et efficace mais à utiliser avec attention, je m’explique.

C’est une technique basée sur le battement binaural (Technique sonore permettant de forcer le cerveau à se synchroniser d’une certaine façon) une drogue virtuelle.

Oui la méditation 3G est une version améliorée du battement binaural (je connais les mots "isochronique" etc...), mais çà reste le même principe.

Attention toutefois lorsque vous l’utilisez : c’est une sorte de Hacking du creveau, comme quand on fait un jeu vidéo, on utilise des cheat-codes. C’est pas anodin, on jour avec le cerveau et l’état d’esprit.

Là ou il faut bien faire attention, c’est pendant et juste après l’avoir utilisée. (environ 10 minutes après l’avoir arrêtée)

Dans ce laps de temps, le cerveau est dans un état qu’il n’a pas l’habitude d’avoir ! Le subconscient et la conscience sont directement connectés ! On peut très facilement programmer un cerveau dans cet état, et on le fait. On peut le faire, mais il vaut mieux le savoir, si juste après, on écoute par exemple de la techno ou du hard metal trash, ca nous donnera le même effet que l’Ecstasy...

La différence entre la méditation 3G et la méditation "à la force de l’esprit", c’est qu’avec la 3G on zappe la préparation de l’esprit à la méditation (un "décollage" rapide et forcé) et le retour à la réalité ("atterrissage" forcé en somme), c’est donc moins naturel et moins efficace.

0 vote
(IP:xxx.xx9.183.169) le 25 octobre 2011 a 13H52
 (Visiteur)

Bonjour, J’aurai juste une mise en réserve avec le commentaire précédent, bien que je sois à peu près d’accord. Écouter un son binaural ou isochrone ne forcera pas vraiment le cerveau, pour que cela marche cela demande une attention, une relaxation et une volonté... du moins au début.

Ensuite, je suis d’accord qu’une pratique avec des enseignements sur comment méditer c’est mieux. Surtout dans un lieu dédié, où, par la pratique, est remise en question la technique d’une méditation : http://zen-nice.org/