Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Pourquoi certains sophrologues sont "caycédiens" ?
Pourquoi certains sophrologues sont "caycédiens" ?
note des lecteurs
date et réactions
29 mai 2009 | 2 commentaires
Auteur de l'article
Laurence Roux-Fouillet, 95 articles (Sophrologue)

Laurence Roux-Fouillet

Sophrologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
95
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Pourquoi certains sophrologues sont "caycédiens" ?

Pourquoi certains sophrologues sont "caycédiens" ?
Pourquoi certains sophrologues sont "caycédiens" ?Les sophrologues caycédiens tirent leur nom du père de la sophrologie, Alfonso Caycedo. Ce dernier, qui a inventé le néologisme "sophrologie" (de sos - phren et logos : la science de la conscience en harmonie) aurait aimé protéger l’utilisation de cette dénomination.
 
N’ayant pu obtenir juridiquement cette reconnaissance (entre temps, le terme était passé dans le langage courant), il a déposé au titre de la propriété intellectuelle la dénomination "sophrologie caycédienne".

Les sophrologues caycédiens sont donc ceux qui sont formés exclusivement dans une école de la Fondation Caycedo (basée en Andorre).

Les autres sont des "dissidents", ou des sophrologues qui ont eu envie de sortir des sentiers battus (et du carcan) en pratiquant une sophrologie plus libérale ou créative.

Les formations aujourd’hui se répartissent donc entre écoles caycédiennes ou non. Pour l’essentiel, les "protocoles" (les techniques que l’on transmet) sont la plupart du temps les mêmes, ce qui ne change pas grand chose pour le client. Le plus important est que le praticien soit formé, diplômé, supervisé et qu’il ait une pratique et une expérience réelles (on apprend beaucoup dans les écoles, mais rien ne remplace, ensuite, la pratique).

Pour ma part j’ai fait le choix de me former dans une école française non caycédienne. Cela m’a paru plus ouvert, plus riche et correspondant mieux aux attentes et contraintes d’un large public.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par epoké (IP:xxx.xx5.115.196) le 14 novembre 2009 a 07H49
epoké (Visiteur)

Bonjour

J’ai commencé Ma formation dans un Institut de formation qui fût à une époque Caycédienne, j’ai un Diplôme De Sophrologue de cette Ecole. J’ai ensuite poursuivi dans un institut à Paris très intéressant qui a une vision et une proposition plus large en ce qui concerne Le Symptôme. J’ai souhaité poursuivre ma formation de Sophrologue à savoir connaître l’ensemble de la Méthodologie (Connaitre et pratiquer les 12 Relaxation Dynamique et les techniques Spécifiques au lieu des 4 enseignés officiellement en France). J’ai donc une Certification Caycédienne Premier et Second Cycle (Je poursuis la formation l’année prochaine pour obtenir le Master Spécialiste )

Je serai intéressé de connaître en quoi les Sophrologues non Caycédien pratiqueraient une sophrologie plus libérale et plus Créative ?

Lors du dernier Séminaire à Andorre Le Pr Caycédo nous invite à réfléchir sur notre pratique, sur la mise en place de nos Protocoles, il offre un espace de liberté et d ’autonomie au regard de la théorie de référence.

Pour l’heure je ne connais aucun protocole qui ne soit pas issu de la Méthodologie Caycédienne tant qu’au niveau de la théorie, Existe t il un référentiel théorique sur la Sophrologie qui ne soit pas Caycédien ?

Et qui sont les moutons noirs ?

Je reste étonné de voir que l’ensemble des Ecoles reprennent l’essence de la théorie et des pratiques et portent une critique sur La Sophrologie Caycédienne qui a pour originalité d ’avoir proposé une théorie et des pratiques visant non pas exclusivement la Relaxation mais la prise de Conscience.

Je vous remercie de cet espace offert, je suis intéressé de pouvoir poursuivre cette discussion avec vous.

Il y a début Décembre le Congrés de La Société Française de La Sophrologie peut être auront nous l ’occasion de nous y croiser

Bien à vous

0 vote
par Michèle Manavit (IP:xxx.xx1.53.174) le 6 décembre 2009 a 15H49
Michèle Manavit (Visiteur)

merci de reconnaitre l’inventeur de la Sophrologie mais comment pouvez-vous dire que votre formation a été plus ouverte plus riche, avez-vous fait la formation Caycedienne, pour pouvoir comparer sans jugements sans apriori, je ne retrouve pas dans votre discours, la démarche phénoménologique qui a illuminé la recherche scientifique de la Méthode du Pr Cayvcedo. C’est peut-etre la qu’est la différence.