Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Obésité : Commission et Suggestions
Obésité : Commission et Suggestions
note des lecteurs
date et réactions
24 décembre 2009 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Monique LASRY, 16 articles (Diététicienne)

Monique LASRY

Diététicienne
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
16
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Obésité : Commission et Suggestions

Obésité : Commission et Suggestions

Le president Sarkozy a demandé à une commission de plancher sur l’obésité. Le rapport a été remis le 15 decembre. En attendant de savoir ce qu’il va en découler quelques reflexions me sont venues à l’esprit.

Tout d'abord : y avait il des obèses dans cette commission ? sinon pourquoi toujours vouloir que les gens se prennent en charge, se responsabilisent ou coopèrent si on prend sans eux des décisions pour eux.

Puisque le président a maigri , il pourrait nous dire comment ,et surtout avec l'aide de COMBIEN de personnes. Quand j'étais étudiante , j'avais lu qu'un bon moyen de lancer son cabinet était de faire maigrir une personnalité. Ensuite les gens viennent chez vous et bien sur ils veulent la même chose. Autant nous dire comment il a procédé. En tous cas une chose est certaine : lorsqu'on surveille son alimentation, trouver les repas déjà prêts, ça aide beaucoup. Donc déjà au moins deux personnes c'est un bonne garantie : un professionnel qui vous conseille et qui vous suit pour faire face aux difficultés du changement, et quelqu'un qui cuisine pour vous pour éviter les dérapages.

J'ai rarement vu des obèses béats de bonheur contents de leur physique et bien dans leur peau : en général quand on mange trop ou qu'on a mangé trop, c'est qu'il y a une raison. Donc pour modifier sa façon d être il faut modifier un minimum sa personnalité. Le changement de comportement suivra. Dans le sens inverse ça marche aussi mais ça ne dure pas. Donc un spécialiste du "c'est dans la tête" mais qui ne "prend pas la tête" c'est bien d' en voir un, au moins une fois pour comprendre où on est.

La part de l'état dans cette histoire personnelle ? donner les moyens ; le vélo par exemple c'est très bien mais pédaler derrière un camion c'est moyen. Je serais plutôt pour le 
développement des espaces verts.

Espace vert

Il faudrait un quota de X m2 de pelouse et de Y nombre d'arbre par personne. Les avantages ? On règle d'un coup l'espace pour le sport et la qualité de l'air dans les villes. Le niveau de stress est amélioré par l'oxygenation et le contact avec la terre, et même la vue y trouve son compte car l'oeil a besoin de se projeter à distance de temps en temps et pas toujours se heurter à des murs .

A la suite de quoi on pourrait envisager une loi sur les balcons dans les immeubles qui devraient être obigatoires, et de taille suffisante pour planter de quoi nourrir les habitants de l'appartement.

Voilà mes suggestions, attendons la suite des évènements.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Santé Naturelle
Mots-clés :
Obésité Santé
Commentaires
0 vote
par mimi (IP:xxx.xx0.254.163) le 10 août 2010 a 15H23
mimi (Visiteur)

d’abord, ce qui est à mettre en avant c’est le traitement des vaches donc du lait, de ne pas mettre partout de l’huile de palme qui favorise l’obesité, et il y en a même dans le lait des nourissons, bonne idée, pour les laboratoires qui vendent n’importe quoi pour maigrir de la creme ou médicaments. pour commencer, il faut vraiment interdire les traitements des animaux, pour qu’ils grossissent. Interdire l’huile de palme dans les aliments. et ensuite, savoir que c’est une maladie si la personne est tres obese, au dela de 100 kg, faut comprendre que l’alimentation est une cause, mais pas la seule, puisque certaine personne, prenne plus de poids que d’autres pour la même alimentation. et en cas de régime, dans une structure comme des lieux de repas pris en commun avec des assiettes pretes et un même menu, les uns perdent les autres prennent du poids ! alors ! avant de prendre des décisions, il serait bon de faire plus de recherche, en mettre les moyens, mais ce n’est pas pour demain, car cela rapporte trop aux sociétés qui vendent des produits, et on ne tu pas la poule aux oeufs d’ors ! alors ce sera des paroles pour rien des idioties qui seront dites au pire, au mieux, des mots pour rassurer, et un peu d’aide pour faire en sorte que les personnes est l’impression qu’elle se sortira de l’obésité en faisant du sport ou je ne sais qu’elle autre activité.