Accueil du site
> Santé Naturelle
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Naturopathie – La cure de raisin ou cure uvale
Naturopathie – La cure de raisin ou cure uvale
note des lecteurs
date et réactions
10 septembre 2015
Auteur de l'article
Nana Turopathe, 55 articles (Naturopathe)

Nana Turopathe

Naturopathe
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
55
nombre de commentaires
2
nombre de votes
11

Naturopathie – La cure de raisin ou cure uvale

Naturopathie – La cure de raisin ou cure uvale

La cure de raisin (ou cure uvale, de « Uva », raisin en latin), encore appelée ampélothérapie est une cure de revitalisation et de détoxication de l’organisme, pendant laquelle on ne consomme que du raisin (bio) et de l’eau tout au long de la journée pendant plusieurs jours. Le raisin est particulièrement digeste.


Cette monodiète saisonnière, à la fois préventive et curative, soigne certaines maladies et aide à améliorer l’état de santé de ceux qui la pratiquent. Elle prépare aussi à l’hiver pour éviter les rhumes.

Beaucoup plus facile à faire qu’un jeûne, puisque pendant la cure on ne ressent pas de sensation de faim et qu’on peut continuer ses activités, la monodiète aux raisins aide à nettoyer l’organisme.

Beaucoup de personnes qui la pratiquent obtiennent des résultats positifs.

Quels bénéfices ?

« Super forme, tonus extraordinaire, dynamisme, euphorie, bien-être », ces mots reviennent souvent à la bouche de ceux qui ont suivi cette cure.

90% des personnes qui avant la cure se plaignaient de fatigue ont constaté une amélioration souvent spectaculaire de leur état ; amélioration d’autant plus nette que la cure est plus longue.

  • Revitalisation du corps et de l’esprit : dynamisme, légèreté clarté d’esprit et de teint.
  • Stimuler votre immunité pour une meilleure défense contre les agressions extérieures.
  • Constipation : Amélioration du transit pendant et après la cure, 77% pour les autres troubles digestifs et intestinaux tels coliques, gaz, ballonnements, diarrhées et lourdeurs d’estomac.
  • Insomnies : l’amélioration du sommeil se poursuit bien au delà de la cure
  • Problèmes de peau : la peau fait partie des 4 voies d’élimination avec les selles, les urines et la respiration. Après la cure 80% des personnes acquièrent au bout de quelque temps un teint resplendissant.
  • Fatigue, nervosité et irritabilité : sont les désagréments les plus améliorés par la cure à hauteur de 90% de résultats !
  • Autres petits problèmes : la cure de raisin élimine ou réduit l’intensité des maux comme les bourdonnement d’oreilles, le nez bouché, le mal de tête, les yeux qui pleurent.
  •  Des sens aiguisés : l’odorat et le goût, ainsi que parfois la vue et l’ouïe se trouvent améliorés à l’issue de la cure. La saveur des aliments s’en trouve renforcée agréablement.
  • La perte de poids : les personnes ayant un net excès de poids avant la cure perdent en moyenne 3kg par semaine, ensuite cela dépend de la quantité de raisin consommée, de l’exercice physique pratiqué et du métabolisme de chacun et ce n’est pas le but ultime recherché par la cure de raisin !

Rares sont les personnes qui consomment plus de 2 kg de raisin par jour, ce qui correspond à environ la moitié des besoins d’un adulte ayant une activité physique faible.


Les effets de la cure de raisin seront : plein de forme, bon sommeil, fin des maux de tête, transit amélioré…

Mode d’emploi

On commencera par arrêter café, viande, sucre blanc , pain blanc et alcool et cigarette pendant 3 à 5 jours idéalement et vous nourrir essentiellement de légumes et de fruits, crus et cuits.
Commander votre raisin quelques jours à l’avance pour avoir des réserves auprès de votre magasin Bio ou d’une AMAP.

Lavez abondamment votre raisin à l’eau additionnée de quelques gouttes de citron pour éviter les irritations digestives.

Le choix du type de raisin est important. Bien sûr il sera choisi de qualité biologique car à se nourrir d’un seul aliment il doit être le plus sain possible. A défaut il sera lavé très soigneusement dans plusieurs eaux et brossé.

Les variétés recommandées sont le chasselas (blanc) en raison de la finesse de sa peau et de sa teneur en sucre équilibrée, en alternance avec le muscat (blanc ou noir). Par contre les raisins à peau épaisse comme l’italia sont déconseillés tout comme l’Alphonse –Lavallée, sachant que le raisin noir est le plus riche en resvératrol (anti-oxydant).

On veillera à ce que le raisin soit bien mûr. Et pourquoi pas varier les variétés pour encore plus de bénéfices.

On avalera la peau et les pépins. On pourra aussi en mâcher quelques uns (surtout du raisin noir) riches en anti-oxydants.

Le meilleur rythme est d’un « repas » toutes les deux ou trois heures.

La quantité varie de un à deux kilos par jour, parfois trois.

Il est recommandé de faire un lavement intestinal chaque jour durant la cure afin de faciliter l’élimination des raisins et des toxines libérées. Il permet de soulager les éventuels maux de tête. On peut aussi commencer la cure par une purge qui videra les intestins.

Si vous en avez le courage jeûnez pendant les 2 jours précédents la cure pour en accentuer l’effet, et surtout prenez cette expérience comme une aventure et non une corvée.

  • La cure partielle ou monodiète : 

En remplacement d’un repas par jour par un repas de raisin (de 250 à 500g). Cette cure, plus douce, est recommandée la première année ; elle peut durer entre 1 et 2 semaines.

  • La cure intégrale :

La première fois, ne dépassez pas 5 à 7 jours de cure intégrale, les fois prochaines, vous pourrez passer à 12, puis 18 jours maximum. L’entrée dans cette cure de raisin devient plus facile chaque année.

On peut continuer à travailler pendant la cure, mais il est souhaitable de s’adonner à des activités de loisir de créativité ou de détente, qui permettent de profiter pleinement des effets de la cure, commencer la cure un week-end reste idéale.

Et après la cure ?

Comme souvent lors de cure, jeune, ou traitement de médecine non conventionnelle, il est possible que l’expression du nettoyage ou de la guérison soit assez aigüe sur le moment : boutons blancs, maux de tête (fréquents lors de la cure de raisin), vieilles douleurs resurgissant, nausées, frilosité, fatigue, constipation … sont des signes de l’efficacité et du bien-fondé de la cure que vous êtes en train de faire.

Restez attentif aux réactions de son corps. Les maux de tête ou quelques boutons sont un signe de libération des toxines, par contre si les symptômes durent ou sont plus aigus, c’est sans doute le signal pour arrêter la cure.

Ces désagréments passagers seront d’autant plus gênants que votre corps sera intoxiqué.

Attention, si cela persiste, n’hésitez pas à consulter, personnellement je trouve plus judicieux d’être suivie par un naturopathe. Celui-ci pourra vous accompagner tout au long de votre cure mais aussi vous préparer, et vous accompagner après la cure selon vos besoins propres.

Contre indications

Les personnes atteintes d’un diabète insulino dépendant (diabète maigre) ne peuvent pas suivre cette cure qui est trop riche en sucres rapides pour eux. Les personnes très affaiblies, les femmes enceintes sur plus de 5 jours, les anorexiques et les personnes trop maigres, les enfants.


Attention : Entamer une monodiète affaiblit l’organisme. Il faut être plutôt en bonne santé pour l’entreprendre. Sinon, n’hésitez pas à consulter un naturopathe comme je le répète souvent.

Nana Turopathe
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mêmes thématiques
Mots-clés :
Cure uvale