Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Mieux digérer avec les plantes
Mieux digérer avec les plantes
note des lecteurs
date et réactions
27 décembre 2013 | 2 commentaires
Auteur de l'article
Bien-être et santé, 172 articles (Magazine Santé)

Bien-être et santé

Magazine Santé
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
172
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Mieux digérer avec les plantes

Mieux digérer avec les plantes
Les aliments et la façon de s’alimenter ont une influence directe sur notre santé, ils peuvent être à l’origine de nombreux problèmes digestifs. Du repas qui pèse sur l’estomac aux ballonnements, vous cherchez à être soulagé rapidement.

Une bonne digestion dépend de la bonne qualité du bol alimentaire. Les petits soucis digestifs sont souvent la conséquence de repas bien arrosés, de plats trop lourds, riches en graisses et en sucres, ou trop vite avalés. Les plaintes les plus courantes sont un état dyspepsique (digestion difficile), des lourdeurs, des brûlures, une somnolence après le repas, de l’aérophagie, des renvois. Lorsque les troubles sont occasionnels, ces difficultés peuvent être facilement soulagées par un changement d’hygiène de vie et la prise de compléments alimentaires.
 
  •  Dyspepsie et ses maux
On englobe sous le terme de dyspepsie l’ensemble des dysfonctionnements du tube digestif qui se produisent lorsque les capacités digestives sont débordées. Le ballonnement se traduit par une distension de la paroi abdominale. La flatulence, ou émission de gaz est favorisée par l’ingestion d’aliments très fermentescibles. Le météorisme correspond à l’accumulation de gaz dans l’intestin. Le pyrosis est une douleur ressemblant à une brûlure siégeant dans la partie supérieure de l’abdomen.
  • Autres symptômes
Lorsque la dyspepsie s’accompagne de nausées et de céphalées, on parle improprement de crise de foie ou encore d’indigestion. Le syndrome de l’intestin irritable peut inclure une douleur épisodique, des ballonnements et des troubles du transit (constipation ou diarrhée), ainsi que des migraines et de la fatigue. Un même patient peut présenter différents symptômes qui coexistent ou bien qui changent de localisation au fil du temps.
 

Digestion difficile

  • Météorisme et aérophagie
Priorité aux plantes carminatives. Elles sont riches en huiles essentielles, et souvent utilisées comme aromates  : aneth, angélique, anis vert, badiane, carvi, coriandre, fenouil doux. Elles s’opposent à la formation de gaz, facilitent leur expulsion et/ou leur résorption, limitent les fermentations intestinales et ont une action antispasmodique.
  • Ballonnements et diarrhées
Place au charbon végétal. Il est obtenu par carbonisation des coques de noix de coco. C’est la plante de référence pour l’absorption des gaz, elle agit en modifiant la tension superficielle des bulles de gaz. Elle doit être administrée à distance des autres médicaments pour ne pas diminuer leur absorption.
  • Dyspepsie
Si elle s’accompagne de bouche sèche ou reflux gastrique, il faut penser à la gentiane associée à la mélisse.
 

Amies du foie

Nausées, bouche pâteuse, ces plantes, artichaut, boldo, chardon Marie, chicorée, fumeterre, radis noir, sauge… désengorgent immédiatement le foie en intervenant sur la bile et la vésicule. Le desmodium est un puissant hépatoprotecteur  : associé au radis noir ou bien au chardon Marie, il contribue à réparer les cellules du foie agressées par les médicaments ou l’alcool.
En cas de nausées, on peut mâchonner une tranche de gingembre frais ou faire des infusions de boldo ou d’aubier de tilleul. La combinaison fumeterre/artichaut/mélisse est parfaite pour combattre la somnolence après le repas.
 

Manger calmement

  • Douleurs abdominales
Le soulagement est obtenu avec les plantes antispasmodiques. Achillée millefeuille, matricaire, mélilot et menthe poivrée ont
un tropisme digestif apprécié pour soulager les crampes et
les spasmes. Mélisse, romarin, menthe, aubier de tilleul et sauge ont également des vertus calmantes. Les effets apaisants du curcuma sur la digestion ont été confirmés par plusieurs études.
  • Stress et nervosité
Le retour à une digestion en toute tranquillité fait appel aux plantes à composante anxio-lytique comme la mélisse, la lavande, la passiflore, la valériane, la ballotte.
 

CONSEILS DE PHARMACIEN 

 
Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui colonisent naturellement et temporairement nos intestins. Ils sont constitués de bactéries (lactobacilles et bifidobactéries) et de levures (saccharomyces). Ils rétablissent l’équilibre de la flore intestinale et modifient l’acidité du contenu intestinal. Ce phénomène pourrait contribuer à soulager divers troubles intestinaux (diarrhées, reflux, ballonnements, colite). Leurs effets sur la santé varient de façon considérable d’une souche à l’autre. Pour être bénéfiques, ils doivent être pris plusieurs fois par semaine. En pharmacie, vous les trouverez sous forme de compléments alimentaires. Préférez les produits renfermant plusieurs bactéries, vous serez sûr de répartir les différentes souches partout dans votre intestin. Quant aux probiotiques alimentaires, vous les trouverez au rayon yaourts et laits fermentés. 
 
 

CE QU’IL FAUT FAIRE

Vos troubles sont-ils fréquents  ? Quelle est votre façon de vous alimenter  ? Êtes-vous émotif ou stressé  ? Compte tenu de la diversité des symptômes, le conseil du pharmacien est personnalisé. Il doit être assorti de mesures hygiénodiététiques et ne concerner que les épisodes fonctionnels et occasionnels.

-Prenez le temps de manger, de mastiquer dans une ambiance calme, si possible à heures régulières.
-Fractionnez vos repas (trois ou quatre par jour), et buvez de 1,5 à 2 litres d’eau par jour.
-Évitez les plats en sauce, les fritures et les graisses qui provoquent une sensation de lourdeur.
-Limitez la consommation d’excitants qui irritent les muqueuses  : café, alcool, épices, condiments, tabac.
-Pratiquez régulièrement une activité physique  : en renforçant la ceinture abdominale, vous améliorez le transit intestinal.
-Évitez le port de vêtements trop serrés qui exercent une pression abdominale.
 

A LIRE

LES PROBIOTIQUES C’EST MAGIQUE
Découvrez les bactéries amies pour protéger votre santé de divers maux  : allergies, fatigue, troubles digestifs. Un guide bien conçu pour apprendre à utiliser les probiotiques.
Danièle Festy, éd. Leduc.S, 13,90 €.
 
Christelle Piat
 
 

 Le magazine Bien-être & Santé est un mensuel gratuit offert à leurs clients par les pharmaciens abonnés uniquement. Pour savoir si votre pharmacie est partenaire, rendez-vous sur le site dédié.
Cet article est extrait en exclusivité du magazine Bien-être & Santé - Tous droits réservés
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Conseils & Solutions
Commentaires
0 vote
par Marchaux (IP:xxx.xx6.224.71) le 27 décembre 2013 a 14H58
Marchaux, 94 articles (Rédacteur)

Merci pour cet article très instructif !.

0 vote
par margaux (IP:xxx.xx0.234.68) le 30 juin 2014 a 11H38
margaux (Visiteur)

Le chardon marie c’est super pour le foie, d’ailleurs je suis tombé sur un blog qui traite en détail des bienfaits du chardon marie : http://www.chardonmarie.fr. C’est apparemment la silymarine, le principe actif du chardon marie qui agirait sur le foie.