Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Mangez du sucre !
Mangez du sucre !
note des lecteurs
date et réactions
20 décembre 2011 | 10 commentaires
Auteur de l'article
Julien Allaire, 16 articles (Naturopathe - Iridologue)

Julien Allaire

Naturopathe - Iridologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
16
nombre de commentaires
1
nombre de votes
2

Mangez du sucre !

Mangez du sucre !

Changez de sucre !

Le sucre n’est pas l’affreux ennemi que l’on croit. Il est capital pour notre organisme, et notre énergie dépend de sa consommation !

Souvent incriminé, le sucre a tendance à être boudé mais adoré à la fois. Beaucoup de malentendus existent à son sujet. Attention le sucre blanc est sur « Liste Noire ». Pas question de consommer un sucre hyper raffiné, très cariogène et rempli de calories vides !

Découvrez plutôt les sucres non raffinés, comme le sucre de canne complet, les sirops naturels d’érable ou d’agave, les sirops issus des céréales …

Pour vous aider à faire le bon choix, je vous propose de découvrir les sucres bons pour votre santé.

Vous pouvez dès à présent remplacer votre sucre blanc par du sucre complet

 

Attention à le différencier du sucre roux qui est en général du sucre blanc raffiné caramélisé (exemple type de la cassonade). Le sucre de canne complet peut être trouvé en magasin Bio. Son index glycémique (IG) est moyen. Il contient tous les minéraux, vitamines et acides aminés présents dans la canne à sucre. De plus il a tendance à alcaliniser l’organisme en favorisant l’équilibre acido-basique. Il a un arrière goût de réglisse et sa couleur est marron.

 

Le sirop d’agave

 Le sirop d’agave, au goût suave et subtil est composé de fructose (70%), fort pouvoir sucrant, moins calorique que le sucre, riche en minéraux, avec un IG bas. Il est toléré avec un laitage, ou dans une boisson chaude mais est incompatible avec tout autre aliment.

 

Le sirop d’érable

Son pouvoir sucrant est supérieur au sucre blanc. Composé de saccharose il est aussi très riche en minéraux. Une merveille dans les plats salés, en nappage sur un poisson grillé ou dans une vinaigrette. En pâtisserie diminuez de moitié la quantité de sucre des recettes (50g de sirop d’érable remplacent 100g de sucre). Attention à son IG élevé.

 

Le miel

Il est composé de fructose et de glucose. Plus de miel est riche en fructose plus il sera liquide, plus il est riche en glucose plus il a tendance à cristalliser. Riche en minéraux (fer, cuivre, magnésium, manganèse), il est toléré avec un laitage, ou dans une boisson chaude mais est incompatible avec tout autre aliment. Evitez donc les tartines de miel ! Son IG est moyen.


Sirop de riz, sirop de maïs, malt d’orge

Obtenus par fermentation des grains complets de céréales à l’aide d’enzymes qui transforment l’amidon en glucides variés. Le jus obtenu est filtré puis concentré. Peu commun dans nos cuisines mais très fréquents dans nos produits transformés (biscuits, desserts à bas de soja, laits végétaux…). Utilisez dans les mêmes proportions que le sucre dans les recettes. A conserver au frais après ouverture.

Julien Allaire www.praticien-naturopathe.com 06.98.09.35.85
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Aliments Nutrition Sucre
Commentaires
0 vote
par France (IP:xxx.xx4.16.81) le 21 décembre 2011 a 09H06
France (Visiteur)

à l’auteur : êtes-vous certain que le sucre non raffiné bio soit si bon pour la santé ? Etant issu d’une très longue cuisson nécessaire à l’évaporation complète de l’eau du jus de canne à sucre, il contient une grande quantité de radicaux libres, molécules de Maillard et autre AGE (Advanced Glycation End Products)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Glycation

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A...

sur le site de Gerblé, http://www.gerble.fr/mes-dossiers.p...

on peut lire ceci : "Ne négligez pas la cuisson. Tout ce qui est trop cuit ou bruni est bourré de radicaux libres. En clair, attention au barbecue, au grill et à la plancha surtout si vous vous régalez de steak « semelle » et de côtes de bœuf bien grillées."

Or le sucre bio non raffiné est bruni ou blondi, alors que le produit d’origine, le jus de canne à sucre, est très clair. Ce qui s’explique par la cuisson intense à laquelle il est soumis.

Par contre le jus de canne à sucre frais, extrait par pression à froid juste avant consommation, ou extrait dans la bouche par mastication d’un tronçon de canne, est excellent, à la fois pour le goût et pour la santé. Mais il n’a rien à voir avec le sucre qui est le produit de sa transformation, pour ne pas dire dénaturation.

Personnellement, je préfère sucrer avec le miel, qui, lui au moins, est un produit naturel non dénaturé quand il est biologique.

0 vote
par Julien Allaire (IP:xxx.xx4.39.94) le 21 décembre 2011 a 10H37
Julien Allaire, 16 articles (Naturopathe - Iridologue)

France, merci pour ce partage. La réaction de maillard est effectivement néfaste pour notre organisme car elle aurait tendance à nous oxyder. Toutefois cela est valable pour le barbecue, pizza brulée ou tartine trop grillée mais le sucre complet BIO ne subit pas de réaction de maillard. En revanche les cassonade et autres sucres roux qui sont des sucres blancs caramélisés et donc chauffés ont des effets néfastes sur notre santé. En ce qui concerne la couleur du sucre : vous dites que le jus de canne à sucre est très clair, mais sachez qu’il peut aussi être foncé, cela dépend de l’espèce de la canne à sucre. La couleur rousse du rapadura par exemple est naturelle. Ce n’est pas le cas du sucre blanc qui n’a plus rein de naturel. France, Continuez à favoriser le miel bio , il est parfait pour sucrer vos yaourts, vos tisanes...

0 vote
par France (IP:xxx.xx9.227.34) le 24 décembre 2011 a 19H48
France (Visiteur)

"Les réactions de Maillard se déroulent à presque toutes les températures ; mais elles sont très ralenties quand la température s’abaisse." Ce n’est pas moi qui le dit, c’est wikipedia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A...

On ne peut donc pas affirmer que cela n’est valable que pour le barbecue, pizza brûlée ou tartine trop grillée. Le pain, d’ailleurs en contient beaucoup, surtout sur la croûte, et d’autant plus qu’elle est bien cuite (ce qui se voit à sa couleur brunie.

"ces réactions chimiques, communément appelées réactions de Maillard du nom du chimiste qui a été le premier à les étudier au début du 20ème siècle, sont nombreuses et complexes. Ainsi le programme HEATOX, initié par la commission Européenne en 2003, a-t-il permis d’identifier plus de 800 composés chimiques issus de ces réactions" http://www.manger-cru.fr/2009/05/ma...

Pour plus d’informations sur le programme HEATOX :

http://www.fiwap.be/uploads/File/Bi...

http://www.slv.se/upload/heatox/doc...

Par ailleurs, petite expérience personnelle qui vaut ce qu’elle vaut : mon fils devenait très nerveux après avoir ingéré du sucre même bio, alors qu’il restait calme après avoir pris du miel ou des dattes, même en grande quantité.

0 vote
par calcul (IP:xxx.xx6.156.211) le 30 décembre 2011 a 21H16
calcul (Visiteur)

France vous avez sûrement raison en valeur absolue. Mais si l’on suit un raisonnement puriste ou un peu extrême,, on ne devrait manger aucun aliment cuit, car tout aliment dès qu’il est cuit, provoque une leucocytose, c’est à dire la fabrication de globules blancs, comme si l’organisme considère ces aliments cuits comme des "agresseurs", comme il le fait en ce qui concerne une bactérie nocive par exemple.

Cependant cela, n’est pas un encouragement à consommer des aliments grillés (protéines glyquées, ou molécule d’acyrylamide pour les sucres trop cuits ou encore l’acroléine pour pour les matières grasses comme le beurre trop cuit.) .

Aujourd’hui l’Homme est amené à consommer des aliments cuits (cuisson modéré). Cela ne pose aucun problème que cela soit pour le sucre complet ou encore les aliments cuits modérément si l’équilibre alimentaire comporte suffisament de crudités riches en enzymes et autres molécules capable de dépolluer l’organisme.

C’est vrai aussi qu’il y a peu de molécules capables de neutraliser les protéines glyquées par exmple celles issue des protéines brûlées du poisson et de la viande. MAIS ELLES EXISTENT DANS LA NATURE comme par exemple l’enzyme HAEM (découvert en 1979 par les scientifiques), que l’on trouve dans l’herbe de blé ou d’orge, capable de rendre inactive certaines sustances cancérogènes justement comme celle énoncée ci-dessus concernant les protéines de la viande et du poisson brûlées.

En fait tout est une question d’équilibre et de modération. Par exemple, bien des personnes intolérantes (au gluten ou au produit laitier) ou encore allergique ou sensible à tel aliment comme le sucre complet pour votre fils, le sont dans bien des cas en raisons d’enzymes digestives qui ont été chélatés (neutraliser) par des métaux lourds. Ainsi dés qu’un aliment est mal digéré, il se produit des MIT (Métabolites Intermédiaires Toxiques) qui sont à l’origine de nombreux maux. C’est le cas pour les intolérants au gluten (gliadionomorphine ou casomorphine MIT du gluten pour le blé et de la caséine pour le lait.)

En fait ce n’est pas le gluten ou la caséine du lait qui est vraiment à l’origine du problème. C’est le fait qu’une enzyme nécessaire à la digestion de ces aliments ou molécule, est inactivée soit par un chélateurc omme les métaux lourd (mercure, plomb) ou soit parceque les précurseurs enzymatiques, sont manquants tels que des vitamines, oligo-éléments, minéraux, qui ont un rôle de catalyseurs et ainsi l’enzyme digestive ne peut plus assurer normalement sa fonction d’où des problèmes divers.

0 vote
par France (IP:xxx.xx9.46.74) le 2 janvier 2012 a 22H06
France (Visiteur)

D’accord avec vous, la présence de métaux lourds complique la tâche d’élimination des toxines que doit mener notre système immunitaire, et c’est bien connu que la présence de plusieurs poisons simultanément multiplie les effets nocifs de chaque poison, bien plus que la simple addition de ces effets. Il n’en reste pas moins vrai que les personnes qui ont fait l’expérience de se passer totalement d’aliments cuits, de produits laitiers animaux et de céréales contenant du gluten, en éprouvent un mieux-être évident. Je l’ai moi-même expérimenté, et mes enfants aussi. Je ne reviendrai pas en arrière, j’aurais trop à perdre. Mon expérience personnelle confirme la réelle nocivité des aliments cuits que commencent à entrevoir les scientifiques de l’étude Heatox. Que cela plaise ou non, et même si c’est à l’opposé de nos traditions séculaires, ce sont les faits, et les faits sont têtus !

Je ne suis pas seule à l’avoir expérimenté :

http://www.bickel.fr/2011/12/15/exp...

0 vote
par calcul (IP:xxx.xx6.156.211) le 3 janvier 2012 a 19H28
calcul (Visiteur)

France, je pense que vous avez tout intérêt de suivre le régime alimentaire qui vous réussit le mieux à tout point de vue, surtout si cela est confirmé dans le temps avec les années, c’est à dire sans symptômes de carrence ou de déséquilibre biochimique ou neurochimique.

En même temps, il est tout à fait possible pour bien des personnes d’être en excellente santé en consommant modérément un peu de tout, si cela est conjugué avec une bonne portion d’aliment riche en nutriments divers tels que les légumes frais de saisons et des fruits mais en tenant compte du terrain organique de chacun.

Il y a en nutrition des grandes lignes qui concernent la majorité d’entre nous, mais cela ne doit pas faire oublier, que chaque terrain organique doit être appréhendé de manière individuelle en respectant les spécificités propre à chaque individu.

J’en profite en ce début d’année pour vous souhaiter France le meilleur à tout point de vue.

0 vote
par France (IP:xxx.xx8.234.245) le 6 janvier 2012 a 22H55
France (Visiteur)

Merci pour vos voeux ! Je vous souhaite aussi une très bonne année.

Oui, il est possible d’être en excellente santé tout en mangeant une certaine proportion d’aliments cuits, un peu de produits laitiers, du sucre industriel, un peu d’alcool, du café, des sandwich Mac Do, des frites, et même en fumant ! Nous connaissons tous des gens comme ça. Certaines personnes sont plus résistantes que d’autres. Il est même possible d’être malade en mangeant bio et cru, tout en évitant l’alcool, le tabac, la pollution etc. Même une alimentation parfaitement naturelle et parfaitement équilibrée ne garantit pas la santé parfaite : elle garantit la meilleure santé possible : ce n’est pas la même chose ! La santé dépent de multiples paramètres, dont l’alimentation est prépondérante, mais non pas exclusive. Elle dépent du passé de chaque individu : il y a des séquelles qui ne sont pas réversibles. La santé peut être très bonne en apparence pendant de nombreuses années, mais cela peut cacher une maladie qui couve silencieusement, puis éclate lorsque l’encrassement de l’organisme devient ingérable. Cf ce qu’écrit de Dr Seignalet sur les maladies d’encrassement dans son livre : l’Alimentation ou la Troisième Médecine.

Il me paraît important de faire connaître les dangers encore méconnus d’une alimentation cuite, à base de gluten (blé) et de produits laitiers, afin que ceux qui le souhaitent puissent faire de la prévention, et que ceux qui souffrent puissent expérimenter le mieux-être qu’on obtient en supprimant ces aliments aux quels notre organisme n’est pas génétiquement adapté.

0 vote
par calcul (IP:xxx.xx6.156.211) le 9 janvier 2012 a 00H52
calcul (Visiteur)

Bonjour France. Lorsque je dis que l’on peut tout à fait manger de tout sans compromettre sa sante, je sous entend que l’on peut manger de toutes les classes alimentaires (crudites, protéines, céréales, lipides) si on respecte la notion de qualité pour chacune d’elle avec pour parties des aliments cuits et des aliments crus.

S’il y a un peuple qui illustre bien cela, c’est les Okinawans qui sont le peuple où on recense le plus de centenaires dans le monde et de plus ces derniers bénéficie d’une excellente santé dans la grande majorité des cas jusqu’à leur décés, ce qui n’est pas en régle général le cas des occidentaux ou des Américains.

Ils consomment des aliments cuits et crus. Donne une attention particulière à la qualité puisque leur alimentation est exempts d’additif, de conservateurs, d’engrais, de pesticides, d’herbicides etc. Il consomment entre autre du riz complet, des légumes, du poisson, de la soupe au soja, des fruits, des plats à base de soja fermenté et un peu de céréales et quelques autres produits d’origine animale en quantité très modéré.

L’alimentation variée et équilibré où on alterne le cuit et le crus peut tout à fait favoriser une excellente santé jusqu’à un âge avancé et cela n’est ni de la théorie ni de la caricature.

Bonne continuation France dans votre quête d’une excellente santé.

0 vote
par pascal (IP:xxx.xx1.6.10) le 18 janvier 2012 a 21H53
pascal (Visiteur)

@ France message du 6/1 22h55 "Même une alimentation parfaitement naturelle et parfaitement équilibrée ne garantit pas la santé parfaite : elle garantit la meilleure santé possible "

vous avez parfaitement raison et nous sommes maître du geste qui amène la fourchette à la bouche.

On ne peut pas en dire autant des pollutions atmosphériques et électromagnétiques, pour lesquelles une excellente alimentation va contribuer à moins en subir les effets néfastes grâce au renforcement du système immunitaire. On peut dire aussi que le système immunitaire n’est pas sollicité pour lutter contre les toxines que l’on n’amène pas dans notre corps et lui donne d’autant plus d’énergie pour faire le reste du travail.

Bien cordialement et tous mes voeux de bonheur, de paix, de santé pour l’année 2012

0 vote
par LA (IP:xxx.xx8.254.254) le 29 octobre 2014 a 13H21
LA (Visiteur)

Sauf erreur de ma part, les molécules de maillards se forment en présence de chaleur, de sucre et de corps gras....