Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les soins dentaires naturels prouvent leur efficacité
Les soins dentaires naturels prouvent leur efficacité
note des lecteurs
date et réactions
29 mai 2009 | 13 commentaires
Auteur de l'article
Estelle Vereeck, 26 articles (Dentiste)

Estelle Vereeck

Dentiste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
26
nombre de commentaires
66
nombre de votes
2

Les soins dentaires naturels prouvent leur efficacité

Les soins dentaires naturels prouvent leur efficacité

Connues de longue date en aromathérapie, les huiles essentielles sont également employées avec profit en dentisterie. Qu’il s’agisse de soulager des maux de dent en attendant la visite chez le dentiste ou de traiter des problèmes de déchaussement*, les huiles essentielles démontrent leur pouvoir calmant et assainissant. Les soins dentaires naturels prouvent leur efficacité et soutiennent largement la comparaison avec des traitements classiques à base de produits chimiques toxiques.

Eugénol, l’huile essentielle du dentiste

En dentisterie, la plus connue des huiles essentielles est sans conteste l’eugénol. Tiré du clou de girofle, utilisé pour ses propriétés sédatives, anti-inflammatoires et antiseptiques depuis le Moyen-Âge, l’eugénol parfume le cabinet dentaire d’une manière caractéristique : la fameuse odeur du dentiste. Mélangée avec la poudre d’oxyde de zinc, l’huile essentielle d’eugénol sert aussi bien de pansement provisoire, destiné à permettre la cicatrisation de la dent en cas de carie profonde, que de pâte pour obturer les racines des dents dévitalisées (pâte destinée à remplacer le nerf retiré lors de la dévitalisation).
 

Pâtes chimiques pour dents dévitalisées

En ce qui concerne l’obturation des dents dévitalisées, la dentisterie moderne délaisse cependant la traditionnelle pâte à base d’eugénol pour lui préférer des spécialités contenant des additifs chimiques, dont les dérivés formolés ne sont pas les moins dangereux. Ces additifs chimiques sont des toxiques qui s’échappent des racines pour passer dans la circulation sanguine et empoisonner l’organisme de manière lente et insidieuse. Ils sont largement employés dans les spécialités commercialisées par les laboratoires auxquelles ils donnent des propriétés désinfectantes. Pour autant, les pâtes chimiques ont-elles un pouvoir désinfectant supérieur à celui d’un mélange naturel eugénol-oxyde de zinc, exempt de tout additif ?
 

Efficacité du naturel

D’après une étude récente(1), une pâte naturelle à base d’eugénol et d’oxyde de zinc est aussi performante à l’échéance d’un an qu’une spécialité vendue par un laboratoire et contenant un désinfectant chimique. Autre avantage de taille, une pâte obtenue par mélange d’eugénol et d’oxyde de zinc est résorbable et peut donc être éliminée facilement des racines en cas de problème, contrairement à certaines spécialités qui durcissent et ne peuvent être retirées des racines*.

Les soins dentaires naturels aux huiles essentielles prouvent leur efficacité. Il serait dommage de se priver de leurs vertus, d’autant que, pour le dentiste, préparer une pâte naturelle s’avère aussi simple que de préparer une pâte chimique, pour un coût équivalent, voire moindre (il est conseillé de se procurer une huile essentielle de bonne qualité).
Estelle Vereeck, auteur d'ouvrages grand public sur la dentisterie holistique

POST-SCRIPTUM

  • * Voir le Pratikadent, rubrique Déchaussement
    * Pour connaitre l’anayse des composants indésirables contenus dans les pâtes : le Pratikadent, rubrique Toxicité.

    Pour connaître la liste et la composition exacte des principales spécialités commercialisées par les laboratoires et utilisées par les dentistes : site des éditions Luigi Castelli

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Lisa SION (IP:xxx.xx4.20.132) le 29 mai 2009 a 20H35
Lisa SION (Visiteur)

Bonjour,

dans l’émission de Christophe Dechavanne, fin années 8O, était présentée une dent en matière synthétique qui durcissait autour d’un pivot inox en cinq secondes à la lumière blanche. Savez vous s’il s’agissait d’une matière toxique ou d’une simple résine telle que la nature peut déceler ? Merci

0 vote
par E Vereeck (IP:xxx.xx8.39.244) le 6 juillet 2009 a 11H17
E Vereeck (Visiteur)

Il s’agissait d’une résine synthétique polymérisant à la lumière, produit non exempt de toxicité, mais tout de même préférable aux amalgames au mercure : http://www.holodent.com/article-132...

0 vote
par chloporte (IP:xxx.xx9.220.25) le 26 mars 2010 a 20H13
chloporte (Visiteur)

Bonjour , Concernant les résines synthétiques, mon dentiste semble utiliser l’IRM pour l’obturation canalaire après dévitalisation, donc contenant en plus de l’eugénate, une résine synthétique. Connait-on le nom de cette résine et est-elle toxique ? La gutta-percha présenterait-elle moins de risque comme pate canalaire ? Je dois me faire dévitaliser une molaire suite à une carie qui aurait touchée le nerf... Merci de votre réponse. Cordialement.

0 vote
par Estelle Vereeck (IP:xxx.xx9.195.206) le 27 mars 2010 a 09H56
Estelle Vereeck, 26 articles (Dentiste)

L’IRM est un ciment d’obturation temporaire ou pansement provisoire mais n’est pas employé pour obturer les racines des dents dévitalisées. Renseignez-vous soigneusement sur la pâte que le dentiste va utiliser car certaines (sinon la plupart) conetiennent des composés indésirables ou toxiques. Vous pouvez vous procurer la liste des principales spécialités et leur composition : http://www.editionsluigicastelli.co...

1 vote
par chloporte (IP:xxx.xx5.2.216) le 13 mai 2010 a 20H57
chloporte (Visiteur)

Bonjour,

Comme prévu, je me suis donc fait dévitaliser une Molaire (la N°37), avec obturation par hydroxyde de calcium et cones de gutta-percha. La semaine suivante je me suis vue poser un tenon simple en titane dans la racine principale et depuis j’ai mal, de façon aléatoire, mais vive... Lancements, dent sensible au toucher, douleurs jusque dans l’oreille... RAS à la radio. De quoi cela peut-il venir ? Je n’ose pas faire poser la couronne même tout céramique là-dessus...

Je vous remercie sincèrement de votre attention. Cordialement.

0 vote
par Estelle Vereeck (IP:xxx.xx3.30.151) le 14 mai 2010 a 08H55
Estelle Vereeck, 26 articles (Dentiste)

Non, effectivement, il serait plus prudent de s’abstenir de couronner une telle dent… Je ne peux poser un diagnostic par internet, vous le comprendrez. Une radio est nécessaire. J’émets juste une hypothèse : perforation de la racine par le tenon en titane. À faire vérifier, évidemment.

Bon courage, Estelle Vereeck http://www.holodent.com/

0 vote
par chloporte (IP:xxx.xx5.2.216) le 14 mai 2010 a 19H51
chloporte (Visiteur)

Je vous remercie de votre réponse. Une radio a été faite et ne semble pas présenter de performation de racine ni par ailleurs de dépassement de pate. On voit bien le tenon, mais rien d’anormal apparemment... N’étant pas particulièrement pour la présence de métaux quels qu’ils soient en bouche, ce tenon en titane pourrait-il poser des problèmes allergiques ou autre de la même façon qu’un implant en titane ou est-ce moins "dramatique", celui-ci étant entouré de pate et de résine ? De plus, si je ne couronne pas, ma dent risque de se fragiliser et de se fracturer. Je voulais me procurer votre livre sur "le langage des dents",, malheureusement celui-ci semble indisponible pour le moment. Puis-je vous demander, en attendant, à quoi peut bien correspondre la dent N°37... Avec mes sincères remerciements. Chloé.

0 vote
par Estelle Vereeck (IP:xxx.xx8.19.150) le 15 mai 2010 a 09H36
Estelle Vereeck, 26 articles (Dentiste)

Point 1 : une radio ne montre pas tout.

Point 2 : mon livre indisponible ? Vous me l’apprenez… À ma connaissance, mon livre "le Dictionnaire du langage de vos dents" pourrait répondre à votre question sur le sens de la dent 37.

Impossible de vous en dire plus sans support concret, désolée. Pour plus d’informations : http://www.holodent.com/article-177...

0 vote
par chloporte (IP:xxx.xx0.162.61) le 19 mars 2011 a 11H28
chloporte (Visiteur)

Bonjour,

Je me permets de revenir vers vous après m’être procuré la liste des pâtes canalaires, ainsi que votre livre... dans lequel malheureusement je ne peux trouver toutes les réponses... La dévitalisation de ma molaire a donc été réalisée avec des cônes de gutta percha à froid + calcium (hydroxyde de...), il y a presque 1 an avec pose d’un tenon simple en titane... (alors que je ne souhaitais aucun métaux en bouche).

Aujourd’hui encore et ce depuis la pose du tenon, je ressens une sensibilité particulière... avec décharges courtes mais très violentes (impression de "macher" de l’aluminium...). Cela persiste depuis la pose de la couronne pourtant tout céramique il y a 2 mois...

Serait-ce du à la pate de dévitalisation, au tenon en titane enfoncé dans la racine, même si entouré de pâte, ou alors à autre chose... Pas d’allergie au Titane après test chez un allergologue. Dois-je aller voir un stomatologue ou faire des examens spécifiques ? Que puis-je faire ?

Je vous remercie sincèrement de votre écoute et de votre réponse.

Bien Cordialement.

0 vote
par Esther (IP:xxx.xx9.74.172) le 1er mars 2012 a 02H19
Esther (Visiteur)

Chère Estelle Vereeck, Je me permets de faire appel à vous car je suis à la recherche urgente d’un dentiste qui pourrait utiliser des matériaux naturels ou du moins hypoallergéniques pour la dévitalisation et la couronne d’une molaire. Existerait-il une alternative satisfaisante à la gutta, des matériaux plus souples et moins dangereux à terme pour l’équilibre global du corps ? Je ne sais à qui m’adresser pour ce genre de soin "biologique" (s’il existe !). En vous remerciant par avance pour votre réponse, bien cordialement à vous, Esther

0 vote
(IP:xxx.xx4.153.80) le 16 avril 2012 a 23H44
 (Visiteur)

Je comprends votre quasi détresse. C’est fou tout de même quand France en 2012 cela soit si galère de trouver un dentiste qui soit en fait tout simplement respectueux de la santé de son patient ... dans la limite de l’état de la recherche en médecine dentaire. Je galère aussi étant à cheval sur le principe d’avoir en bouche des matériaux parfaitement biocompatible et celui d’utiliser des produits autant que faire se peut naturel (je pense au désinfectant couramment utilisé, l’hypochlorite de sodium (eau de javel) au lieu d’utiliser des huiles essentielles par exemple). J’espère que quelqu’un pourra vous aider à trouver ce praticien. Peut-être que le Pr Sami Sandhaus (inventeur de la zircone) pourrait travailler comme cela ? Bon courage !

0 vote
par rebecc (IP:xxx.xx1.54.250) le 8 février 2013 a 08H00
rebecc (Visiteur)

Madame Vereek, La lecture de votre livre a jeté le doute dans mon esprit. Je ne sais plus si j’ai besoin d’orthodontie ou pas. Et ma consultation dans un cabinet médical de Paris où en cinq minutes on m’a présenté un devis de 4500 euros sans m’expliquer les différentes techniques ne m’a pas rassurée du tout. Tout ce que je sais, c’est que mes dents supérieurs ne touchent pas mes dents inférieures et qu’en vieillissant, j’ai des chevauchements qui s’accentuent. Où puis-je trouver un orthodontiste compétent qui saura m’expliquer ce dont j’ai besoin (ou pas) tout en pratiquant des tarifs raisonnables ? En vous remerciant de tout ce que vous faites pour nous.

0 vote
(IP:xxx.xx3.60.18) le 15 mai 2014 a 15H53
 (Visiteur)

salut depuis qlq mois j’ai subit des soins dentaires avec pose de pensement dentaire (oxyde de zinc eugenol) que j’ai laisser trainer sans continuer les soins alors depuis je commence a avoir la bouche de plus en plus seche ds douleur a l’estomac est ce que la cause ca peut etre ses pensement qui en lomptems rester dans ma bouche merci