Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les bienfaits de la moutarde
Les bienfaits de la moutarde
note des lecteurs
date et réactions
24 février 2012 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Julien Allaire, 16 articles (Naturopathe - Iridologue)

Julien Allaire

Naturopathe - Iridologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
16
nombre de commentaires
1
nombre de votes
2

Les bienfaits de la moutarde

Les bienfaits de la moutarde

Les vertus de la moutarde, d’hier à aujourd’hui…

On a longtemps prescrit les graines de moutarde par voie interne pour soigner divers problèmes : dyspepsie (malaise épigastrique) atonie de l'estomac ou des intestins, gaz, constipation...

Elles étaient, soi-disant, un traitement divin contre la paralysie.

Toutefois, cette pratique a été abandonnée. L’administration par voie interne est assez délicate et peut provoquer une intoxication.

Mais les bienfaits de la moutarde ne sont déjà plus à démontrer...

De nombreux maux semblent pouvoir être apaisés, essentiellement grâce à la moutarde utilisée sous toutes ses formes : farine, huile, graine, racine ou suc.

 

Nos grand-mères, dès qu'on avait un soupçon de grippe ou une ecchymose, n'hésitaient pas à nous badigeonner de vaseline ou d’une crème grasse pour ensuite étendre une couche de purée de moutarde (feuilles et tiges) sur laquelle elles étendaient une gaze fixée à l'aide de bande adhésive qu'il fallait conserver pendant des heures.
Le gras est essentiel car l'application directe de la moutarde sur la peau pourrait irriter l'épiderme et même causer un type de brûlure.

De tout temps et encore aujourd'hui, les vertus de la moutarde sont une réalité. On l’utilise à présent pour chacune des vertus suivantes :

- Apéritive, consommée modérément en début de repas, elle redonne l'appétit aux asthmatiques et permet une meilleure circulation des liquides de l’organisme et donc une meilleure digestion.

- Digestive, elle facilite la digestion en favorisant la sécrétion de sucs gastriques.

- Stimulante et fortifiante  : stimule les pieds fatigués, fortifie la tête, la gorge, les yeux ainsi que tous les sens.

-  Vomitive, si vous ingurgitez un verre d'eau tiède dans lequel vous aurez préalablement mélangé une cuillère de farine de moutarde, le résultat est garanti.

- Antibactérienne et antifongique, contre les bactéries et champignons, en huile.

 

Certains modes d’utilisation permettent de soulager les douleurs :

- En gargarisme, en cas de maux de gorges.

- En cataplasme, en cas :

o de trachéite, asthme, grippe, bronchite ou pneumonie (facilite les expectorations pulmonaires)

o de douleurs rhumatismales, de lumbago, de névralgie

o aussi comme solution antiseptique et désinfectante.

Administrée en aliment, elle soigne les affections de l'estomac et dissout les calculs. Elle constitue un traitement de choix pour limiter les refroidissements.

 

Cataplasme à la moutarde

Fournitures

- Graines de moutarde ou farine de moutarde

- Farine de lin

- Eau tiède

- Un grand carré de tissu ou de gaze

Le cataplasme à la moutarde est essentiellement utilisé pour :

- Décongestionner les voies respiratoires en cas de bronchite ou autre infection touchant les poumons (toux, rhume),

- Apaiser les douleurs rhumatismales.

Attention  : Il est déconseillé de l'utiliser chez de trop jeunes enfants (en-dessous de dix ans) ou chez les personnes à la peau ou à la constitution générale particulièrement sensible ou fragile, car il peut provoquer irritations et intolérance.

1- Pour le préparer, réduisez une à deux cuillères de graines de moutarde en poudre (ou utilisez directement de la farine de moutarde). Dans un bol, préparez une pâte en mélangeant à parts égales la farine de moutarde et la farine de lin puis en ajoutant progressivement de l'eau tiède.

2- La consistance doit être suffisamment pâteuse et épaisse. Placez la préparation sur le tissu ou la gaze que vous refermez soigneusement, puis appliquez sur la poitrine ou le dos en cas d'infection respiratoire, ou sur la zone douloureuse en cas de rhumatismes pendant environ quinze minutes.

3- Le malade doit être bien détendu durant le temps de pose. Si le contact du cataplasme devient douloureux ou désagréable, ôtez-le immédiatement. Appliquer une couche de crème grasse (vaseline, crème hydratante...) sur la zone à traiter peut aider à rendre les peaux sensibles plus tolérantes à ce traitement.


Julien Allaire www.praticien-naturopathe.com 06.98.09.35.85
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
1 vote
par Julien Allaire (IP:xxx.xx3.41.121) le 24 février 2012 a 11H37
Julien Allaire, 16 articles (Naturopathe - Iridologue)

http://youtu.be/wfdFCZXFmH0 Vous pourrez trouver sur ce lien une vidéo sur les bienfaits de la moutarde, reportage 100% Mag sur M6 avec Julien Allaire Naturopathe http://www.youtube.com/watch?v=wfdF...