Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le yoga diminue l’arythmie cardiaque
Le yoga diminue l'arythmie cardiaque
note des lecteurs
date et réactions
6 avril 2011
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 601 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
601
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Le yoga diminue l’arythmie cardiaque

Le yoga diminue l'arythmie cardiaque

Le yoga, pratiqué régulièrement, diminuerait de moitié les épisodes d’arythmie cardiaque chez les personnes qui en sont victimes. Cette constatation, qui émane d’une équipe de chercheurs de l’hôpital universitaire du Kansas, aux Etats-Unis, a été présentée au congrès annuel de l’American College of Cardiology le 2 avril dernier.

Le site thehearth.org s’en est fait l’écho le 3 avril dernier : « Plusieurs travaux ont déjà montré l'effet bénéfique du yoga sur la pression artérielle, l'hypercholestérolémie, la rigidité artérielle, le stress et l'inflammation mais c'est la première fois qu'une étude montre que la pratique régulière du yoga réduit les épisodes de fibrillation auriculaire ». Une enquête scientifique sur les troubles cardiaques a en effet été réalisée à l’hôpital universitaire du Kansas. Pour les besoins de l’étude, les chercheurs ont suivi 49 patients souffrant de fibrillation auriculaire, un trouble occasionnant une contraction irrégulière des oreillettes du cœur.

Après une pratique régulière du yoga, à raison de trois fois par semaine avec un instructeur spécialisé durant un trimestre, il est apparu que les sujets -qui n’avaient jamais fait de yoga auparavant- ont vu réduire de moitié leur arythmie. Et ce en comparaison avec des patients ayant suivi des exercices différents. Dhanunjaya Lakkireddy, auteur principal de l’étude, est ainsi en mesure de dresser un constat encourageant : « Le yoga a un impact réel sur la régulation du rythme cardiaque des patients et sur l’amélioration globale de leur qualité de vie. Et il apparaît en outre que cette activité permet d’amoindrir la dépression et l’anxiété, et de doper l’estime de soi ». Une prochaine étude serait sur les rails pour comprendre le mécanisme d’action des séances de yoga sur la rythmicité cardiaque.
 

La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté