Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le Tai-Chi soulage les douleurs d’arthrite
Le Tai-Chi soulage les douleurs d'arthrite
note des lecteurs
date et réactions
9 novembre 2010
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 602 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
602
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Le Tai-Chi soulage les douleurs d’arthrite

Le Tai-Chi soulage les douleurs d'arthrite

Le Tai-Chi améliore les symptômes de douleur et de fatigue chez les personnes atteintes de fibromyalgie, d’arthrite rhumatoïde et d’arthrose. C’est ce qui ressort d’une étude dirigée par le Docteur Leigh Callahan, professeur à la faculté de médecine de l’Université de Caroline du nord, et présentée à l’American College of Rheumatology à Atlanta.

Dérivé des arts martiaux, le Tai-Chi, pratiqué dans le monde entier, est une célèbre gymnastique chinoise comportant un ensemble de mouvements continus et circulaires exercés avec lenteur et précision dans un ordre pré établi. Les personnes âgées, qui apprécient déjà cette activité pour son rôle de fortifier le corps, accueilleront avec chaleur les résultats d’une étude clinique menée aux Etats-Unis et selon laquelle le Tai-Chi permet de soulager la douleur de personnes atteintes d’arthrite tout en réduisant leur fatigue. Les recherches, publiées le 7 novembre dernier, ont été pilotées par le Docteur Leigh Callahan, professeur à la faculté de médecine de l’Université de Caroline du nord.

La scientifique, qui souligne qu’à ce jour l’étude est la plus complète du genre, est formelle sur ce point : « Notre recherche montre que les cours de Tai-Chi entraînent des bienfaits notables chez des personnes souffrant de toutes les formes d’arthrite y compris la fibromyalgie, l’arthrite rhumatismale et l’ostéo-arthrite ». Avant de poursuivre : « Nous avons fait le même constat chez des groupes de patients vivant en ville ou à la campagne, dans des Etats du sud rural comme dans la mégalopole du nord-est ». Pour parvenir à ces résultats, les auteurs de l’étude ont recruté 354 personnes atteintes de différentes formes d’arthrite en 20 différents endroits en Caroline du nord et dans le New Jersey.

Ces derniers étaient âgés d’au moins 18 ans et avaient la faculté de se mouvoir de façon indépendante. Les participants ont été séparés en deux groupes : Le premier a suivi deux séances de Tai-Chi par semaine durant huit semaines, et le second l’a pratiqué moins intensément et plus tardivement. Les principales améliorations observées seraient un moindre état de fatigue, des raideurs articulaires moins prononcées, un sentiment de bien-être plus important et un meilleur sens de l’équilibre. Le Docteur Callahan a présenté l’étude au congrès annuel de l’American College of Rheumatology à Atlanta.
 

La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté