Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le reiki à l’hôpital
Le reiki à l'hôpital
note des lecteurs
date et réactions
12 février 2013
Auteur de l'article
Alexandrine, 3 articles (Rédacteur)

Alexandrine

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
3
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Le reiki à l’hôpital

Le reiki à l'hôpital

La collectivité s’intéresse de plus en plus aux bienfaits des soins Reiki.

Ainsi à travers le monde, le Reiki commence à être reconnu dans :
  • Les structures de soins publiques et privées
  • Des associations d’aide aux malades et de promotion de la santé
  • Des écoles d’infirmières
  • Des assurances de santé.
Des pays comme les Etats-Unis, le Royaume Uni, l’Allemagne, l’Australie, Le Canada, l’Espagne ou la Suisse font appel à des praticiens en soins Reiki pour accompagner les personnes soignées et leur entourage proche.
 
Je vous propose de découvrir ensemble comment le Reiki est utilisé en parfaite complémentarité avec la médecine conventionnelle.

L'Amérique du Nord

Aux Etats Unis et plus précisément au CHONYl’hôpital pour enfants de New-York, les spécialistes en oncologie et les thérapeutes en médecines complémentaires font partie d’une même équipe pour atteindre un but ultime : atténuer la douleur et guérir les jeunes patients.
 
D’autres institutions hospitalières américaines proposent des séances de soins Reiki, en voici quelques exemples :
 
  • Le centre de médecine intégrative à la clinique de Cleveland, Ohiao
  • L hôpital régional de Portsmouth dans le New Hampshire
  • L’hôpital universitaire du Michigan à Ann Harbor
  • L’hôpital général le Marin au nord de San Francisco.
 
Toujours aux Etats Unis, il existe une association reconnue d’infirmières qui pratiquent le Reiki : la RNRC dont le siège se trouve en Pennsylvanie.

De même que dans les écoles d’infirmières telle que l’université de soins infirmiers Johns Hopkinsle module CAM (médecine alternative et complémentaire) rencontre un succès croissant auprès des étudiants futurs soignants.

L’ Europe

En Espagne, dans le service d’oncologie de l’hôpital universitaire Ramon y Cajal de Madrid, des infirmières formées aux soins Reiki interviennent auprès des patients afin de diminuer l’angoisse et la détresse liées à la maladie.
 
En France, l’USRE (l’unité de soins et de la recherche sur l’esprit) à l’hôpital de la Timone de Marseille s’est interessée au Reiki en tant que thérapie complémentaire dans le cadre des soins spirituels accompagnant l’oncologie et des soins palliatifs. En 2007, elle a d’ailleurs édité un rapport sur ses 3 années d’activité.
 
En Suisse, l’efficacité du Reiki est reconnue par des caisses maladies qui remboursent les traitements Reiki (sous condition que le thérapeute soit agréé par la caisse maladie).
Il s’agit entre autres du Groupe Mutuel, qui comprend 15 mutuelles, de Intras, de SWICA, de la Caisse Vaudoise et de Supra.

Comment expliquer le développement du Reiki dans les structures de soins ?

Le modèle médical actuel est basé sur une médication et une technologie onéreuses. Or, l’évolution dans le domaine de la santé est orientée vers une double contrainte : celle de réduire les coûts tout en améliorant l’offre de soins.
 
Les soins Reiki possèdent plusieurs atouts : sanitaire, économique et sociétal.
 
Sanitaire car les structures médicales qui ont intégré le Reiki dans les soins généraux le font pour :
  • Réduire le stress et favoriser la relaxation
  • Potentialiser les actions thérapeutiques
  • Diminuer le recours aux antalgiques
  • Réduire les effets secondaires ou indésirables liés aux traitements
  • Augmenter les capacités du corps à se guérir
Economique :

Les soins Reiki ne requièrent aucun matériel ou équipement particulier
Se former au Reiki est simple et peut se réaliser sur un temps court.
Un soin Reiki peut permettre de limiter la prescription de médicaments.
Une personne en bonne santé coûte moins chère à la sécurité sociale.
 
Sociétal :
  • Le grand public se tourne de plus en plus vers la médecine complémentaire
  • En établissement, le personnel soignant aussi bien que les proches ou le patient lui-même peuvent en bénéficier ou le dispenser
  • Un soin Reiki offre un bénéfice mutuel à la fois pour la personne qui le reçoit et celle qui donne le soin.
Le Reiki peut donc trouver sa place dans la médecine intégrative et contribuer au développement d’une approche des soins davantage préventive afin de réduire les coûts sanitaires en améliorant de manière significative la santé.

 

 

Alexandrine, Infirmière et Formatrice en soins de bien-être.

SOURCES

  • http://www.source-vitale.com/reiki-hopital/
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Hôpital Reiki