Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le pourpier d’hiver, source de vitamines
Le pourpier d'hiver, source de vitamines
note des lecteurs
date et réactions
29 janvier 2013
Auteur de l'article
Françoise Bayle, 12 articles (Medecine Douce)

Françoise Bayle

Medecine Douce
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
12
nombre de commentaires
7
nombre de votes
3

Le pourpier d’hiver, source de vitamines

Le pourpier d'hiver, source de vitamines

Quelle bonne surprise m’attendait la semaine dernière, en faisant mes courses dans ma Biocoop favorite !

Une plante que je n’avais jamais consommée sous cette forme, mais sous une forme plus sauvage : le pourpier (portulaca oleacera).

De jolies feuilles triangulaires au bout d'un long pétiole forment une touffe bien verte et appétissante : voilà une source de vitamine C bienvenue en hiver, quand les légumes frais se font plus rares. Il est très consommé en Crète et fait partie du régime traditionnel tant vanté chez nous.

Il contient également de la vitamine A, des sels minéraux et des oméga-3, un avantage anti-cholestérol de taille. Il a également une propriété anti-inflammatoire du système digestif. Il est riche aussi en calcium, fer, magnésium. Bref, tout pour plaire !

Le pourpier peut se consommer de diverses manières : cru en salade, bien sûr, c'est de cette façon qu'il délivre le meilleur de ses vertus. Mais on peut aussi le faire cuire, dans une soupe, une omelette, en faire un sauce pour le poisson. Et puis à chacun d'exercer sa créativité.

Pendant l'hiver, il faut user et abuser de ce que les jardins nous offrent encore !

Photo : Matthieur2007

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté