Accueil du site
> Santé Naturelle
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La vitamine B9, indispensable pour l’organisme
La vitamine B9, indispensable pour l'organisme
note des lecteurs
date et réactions
15 février 2010
Auteur de l'article
Votre santé par la nature, 47 articles (Naturopathe)

Votre santé par la nature

Naturopathe
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
47
nombre de commentaires
1
nombre de votes
0

La vitamine B9, indispensable pour l’organisme

La vitamine B9, indispensable pour l'organisme

Comme toutes les vitamines du groupe B, la vitamine B9 est hydrosoluble. On l’appelle aussi folacine ou acide folique ou folate.

C'est une vitamine dont on ne parle pas beaucoup et pourtant elle est essentielle en particulier pour nos cellules et notre matériel génétique (ADN, ARN). Essentielle également pour la formation de nos globules rouges, pour notre système nerveux et notre système immunitaire. Accessoirement, elle aide à la cicatrisation des plaies et des blessures. Elle est particulièrement indispensable chez les enfants dont la croissance rapide et la production de nouvelles cellules la rend indispensable. Elle intervient aussi dans la grossesse également pour le développement du foetus.
Avec les vitamines B6 et B12, elle contribue à réduire la formation d'homocystéïne qui est associée à des maladies cardiovasculaires.
Elle est tellement indispensable qu'en Amérique du Nord on l'ajoute systématiquement dans les farines blanches et les pâtes alimentaires blanches.
Des études ont été faites sur des groupes de près de 10000 individus, hommes et femmes, et il en ressort que l'apport alimentaire en folate était inversement proportionnel aux risques de maladies cardio-vasculaires et d'accidents vasculaires cérébraux, ceci aux Etats-Unis et au Canada.
En ce qui concerne les risques d'incidence sur la prévention du cancer on a constaté des risques amoindris pour ceux qui avaient un apport régulier en folates, surtout en ce qui concerne le cancer du colon. On a également relevé des résultats encourageants en ce qui concerne les cancers du sein et du pancréas.
Dans les cas de dépression on a constaté des résultats intéressants pour renforcer les effets des antidépresseurs car ce taux de folates était toujours très bas chez ces sujets.
De même dans les troubles cognitifs, démence, maladies d'Alzheimer, on a remarqué un taux très bas de Vitamine B9. Causes ou conséquence ?


Symptômes de carence :
Une carence en Vitamine B9 entraîne la diarrhée, la perte de l'appétit et très souvent une perte de poids, des céphalées, des palpitations cardiaques, des troubles de l'humeur, irritabilité, jusqu'à une anémie grave, des retards de croissance, des altérations de la muqueuse du col de l'utérus, des intestins, de l'estomac, du vagin, avec risques de malignité. Les risques de carence sont accrus dans les situations de grossesse, d'allaitement, d'alcoolisme, de diarrhée prolongée, d'anémie, de maladie du foie, de troubles de la fonction rénale, de stress continu.
La pillule contraceptive épuise l'acide folique. C'est pour cela que l'on conseille aux femmes qui désirent enfanter d'arrêter la contraception 6 mois avant pour que le foetus puisse bénéficier d'une bonne quantité d'acide folique pendant les premiers stades de son développement.
Personnellement je ne conseille pas d'en prendre en supplément sauf cas exceptionnels, aussi il est important de savoir où trouver cette vitamine dans son état naturel
Les abats de volailles, les foies d'agneau, de veau, de porc, pour ceux qui mangent de la viande. Ensuite dans le domaine végétal, les légumineuses, les épinards crus et cuits, les asperges, les graines de lin, le soja, les choux, brocoli, choux verts, choux de bruxelles, la laitue romaine, les graines de tournesol, les betteraves, les noix et les noisettes, le jus d'orange. En général, tous les légumes verts et plutôt même vert foncé et là encore la cuisson fait baisser le taux de vitamines assimilables. Les céréales, surtout complètes offrent une quantité non négligeable de vitamine B9 comme d'ailleurs les vitamines du groupe B en général.
Donc en résumé, mangeons des fruits et légumes de toutes les couleurs et principalement crus. En hiver, c'est moins facile, mais il faut toujours avoir cela à l'esprit : diversifier les légumes, les formes et les couleurs, c'est la sécurité.

Effets indésirables  :
Aux doses naturelles : aucun.
Chez les personnes qui ajoutent une supplémentation pendant un certain temps on a constaté des risques de rechute d'accidents cardio-vasculaires, des troubles digestifs, de l'irritabilité, des troubles du sommeil.
Attention à la prise concomittente d'autres médicaments comme antibiotiques, pillule contraceptive, les anti-inflammatoires comme aspirine, ibuprofène, les médicaments hypocholestérolémiants.

Retrouvez tous mes articles sur mon blog : Votre santé par la nature

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté