Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La sophrologie
La sophrologie
note des lecteurs
date et réactions
7 janvier 2009 | 3 commentaires
Auteur de l'article
BENEDICTE, 4 articles (Rédacteur)

BENEDICTE

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
4
nombre de commentaires
1
nombre de votes
2

La sophrologie

La sophrologie

Une courte présentation de l’outil sophrologie ainsi que la place du corps dans cette approche.

La sophrologie est utilisée comme outil permettant la mise en place d’une certaine régression ainsi que l’accès à l’imaginaire.

Notons tout d’abord que la sophrologie, en elle-même n’est pas une thérapie. Elle est avant tout un outil, que j’utilise face à telle ou telle situation, selon mon expérience, selon la spécificité de la situation mais surtout, selon la demande du patient.

"Sos, Phren, Logos" :
La sophrologie, du grec Sos (esprit), Phren (harmonie) et Logos (étude) se propose d’étudier l’harmonie de la conscience.

La sophrologie est née dans les années 60 d’une synthèse entre les techniques de yoga, les techniques d’hypnose et le Training Autogène de Schultz. C’est le Professeur Alphonso Caycedo, neuropsychiatre qui est à l’origine de ce travail.

Dans la ligne de son concepteur, je définis pour ma part la sophrologie, comme « la science de la conscience », car cette discipline permet effectivement de prendre conscience de nos possibilités psychiques. La sophrologie s’appuie sur trois principes fondamentaux :

· Le schéma corporel comme réalité vécue

· Renforcer l' action positive

· Développer la réalité objective

Le corps en sophrologie

J’ajouterai que la sophrologie permet au sujet de prendre conscience de son corps dans sa globalité.

Une fois les bases de la respiration mises en place (observation de sa respiration, apprentissage de la respiration abdominale), la séance s’organise autour d’une grande relaxation comprenant essentiellement une promenade détaillée dans les différentes parties du corps qui sont minutieusement énumérées par le sophrologue.

Le nom de la partie du corps parvient à l’oreille du participant en même temps qu’est éveillé avec précision un ressenti de sa forme, de détente, de légèreté ou de lourdeur selon le moment. Le corps est ainsi vécu dans ses différentes dimensions et peu à peu la détente s’installe naturellement chez la personne faisant l’exercice.

Un paysage apaisant est évoqué en toile de fond afin de servir de cadre à une visualisation d’images de calme, de sérénité.

« Toujours le corps, la perception corporelle. Le schéma corporel, c'est la base de la conscience. Le corps, c'est la présentation de la conscience. » Alphonso Caycedo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bénédicte Flieller Psychologue clinicienne-Sophrologue
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par BENEDICTE (IP:xxx.xx4.153.4) le 7 janvier 2009 a 15H38
BENEDICTE, 4 articles (Rédacteur)

Bonjour,

Cet article est interessant et nous montre que la sophro c’est un travail sur le corps et l’esprit. Interessant comme technique Florian

2 votes
par YVES (IP:xxx.xx4.153.4) le 7 janvier 2009 a 16H32
YVES (Visiteur)

je pratique le yoga, ainsi je trouve donc le cadre de la sophrologie interessant, surtout dans la vie actuelle. Psychologue de formation je trouve l’article de ma consoeur clair et explicite.

0 vote
par Bellissima (IP:xxx.xx9.109.16) le 10 octobre 2013 a 03H39
Bellissima (Visiteur)

la photo que vous avez mise ne représente pas la sophrologie. C’est une femme en pleine méditation ce qui n’est pas la même chose. D’autre part, la sophrologie est un moyen thérapeutique si l’on s’en sert individuellement et si elle n’est pas caycédienne. La sophrologie soigne les peurs, phobies, les perturbations de la vie courante, dans le travail et peut à long terme, changer le comportement de certaines personnes surtout si elles sont nerveuses. Et, je dirais qu’elle a encore bien d’autres mystères sur le corps et l’esprit. Elle peut être salvatrice pour certains mal-êtres. En tout cas c’est mon avis après 4 ans de pratique.